Le feuilleton Lotus vs Bahar se poursuit en cette fin d’année 2012 avec un petit rebondissement presque prévisible puisque DRB-Hicom demande à Dany Bahar entre 2.5 et 3.0 millions d’euros.

Group Lotus Plc cherche ainsi à récupérer l’argent correspondant à des frais divers perçus bien delà du salaire de l’ex patron de Lotus. Ces sommes ont été tirées sur les comptes de Lotus notamment grâce à l’utilisation abondante et quasi permanente de la carte bancaire par Dany Bahar. Ces millions d’euros correspondent à des achats de montres de très grand luxe (au moins une dizaine), des frais de limousines avec chauffeur, des vols très nombreux en hélicoptère.

A cela s’ajoute des frais de représentation injustifiés et injustifiables pour un montant de près de 650.000€, une Lotus Esprit restaurée aux goûts de l’ex patron mais qui finalement ne lui plaisait pas. L’enquête en cours vise aussi certains frais encore plus personnels (on pense en particulier à la fameuse maison de Bahar !) et là encore non justifiés et pas nécessaires. Ses dépenses sont jugées totalement inacceptables par les services juridiques et financiers de DRB car ils expliquent que la mission de Bahar consistait à redresser l’entreprise, ce qu’il n’a pas singulièrement pas fait, non à se servir dans la caisse de l’entreprise.

On se demande comment Bahar a pu endormir le conseil d’administration de son ancien patron afin qu’il puisse avoir les mains libres pour utiliser à titre personnel l’argent du constructeur. Cette demande de DRB-Hicom est la première réplique du nouveau propriétaire de Lotus à Bahar qui demandait en début d’été quelques 6.7 millions de livres pour licenciement abusif.
DRB-Hicom se penche aussi actuellement sur le cas des contrats signés par D.Bahar et non honorés par le constructeur d’Hethel. Et là aussi  on parle de millions de livres sterling. Toutes ces affaires pourraient bien porter le coup de grâce en 2013 au PDG déchu qui se retrouve donc accusé d’abus de biens sociaux dans une procédure lancée depuis quelques semaines devant un tribunal britannique. A suivre.

Via Bloomberg
Crédit photo :  Donato Sardella for WireImage.