Après la reprise en main de Lotus par Proton Holdings Berhad, l’éviction du sulfureux, onéreux et peu compétent Dany Bahar, le petit constructeur britannique a été remis en ordre par le travail sérieux d’Aslam Farikullah et il est temps de penser à la relance de la firme automobile. 

Pour cela, Dato’ Abdul Harith Abdullah, le grand patron de Proton a choisi un homme d’expérience reconnu dans le milieu de l’automobile, Jean Marc Gales, agé de 52 ans, que nous connaissons tous assez bien. 

Jean-Marc Gales_CEO of Group Lotus and Aslam Farikullah

Entré chez BMW en 1990, il y occupe différents postes de direction notamment à la planification stratégique, puis à la coordination du groupe et enfin à l’organisation générale.
En 1998, il passe chez Volkswagen AG où il sera directeur du marketing stratégique puis directeur du marketing groupe pendant 5 années.
L’année 2003 voit son départ pour General Motors où il officiera durant trois comme directeur général VUL puis directeur général des ventes, du marketing et du SAV en Europe Centrale pour les marques Saab et Opel.
2006, Jean Marc Gales arrive dans le groupe Daimler AG et il y restera trois ans comme directeur des ventes mondiales.
Enfin en 2009, il est nommé en mars 2009 directeur général de Citroën par Philippe Streiff en remplacement de Gilles Michel parti fin 2008. Chez Citroën, il est celui qui a lancé la marque DS, son système de communication et la commercialisation réussie de la DS3.
Il reste chez Citroën jusqu’en début 2012 avant de prendre la direction de l’association européenne des fournisseurs automobiles (CLEPA). 

Ce luxembourgeois, titulaire d’une maîtrise en gestion du London’s Imperial College et d’un diplôme d’ingénieur en génie mécanique de l’Université de Karlsruhe retrouve donc la production automobile afin de remettre sur orbite commerciale, financière et technologique ce constructeur qui a été passablement malmené et fragilisé depuis quelques années.
Bonne chance et nos espoirs de succès à Jean Marc Gales dans ses nouvelles fonctions.

Via Lotus.