Non, on attendait pas le marché automobile français en “si bonne forme” en ce mois d’octobre 2011 car avec une hausse de + 2.8% par rapport à 2010 et 176.203 voitures neuves immatriculées. Il en est de même pour le marché des VUL qui croit de 5.0% sur ce dixième mois de l’année.

Frénésie d’achat de la part des clients ? Hausse du fameux moral des ménages ? Plus de prêts chez les banquiers ? Achats avant le nouveau bonus/malus ? Attrait des nouveautés ? Difficile à dire, toujours est il que dans les concessions, on se bouscule moins dans les show rooms que par le passé et les carnets de commandes des distributeurs sont un peu plus légers que par le passé sauf peut être chez ceux qui ont fait le bon choix du moment…

Reste qu’avec un marché stable en 2011 par rapport à 2010 (+0.4%) même si marques étrangères en profitent plus que les constructeurs hexagonaux (+ 7.0% pour les marques étrangères et -4.0% pour les marques françaises). En octobre, PSA est toujours à la peine avec -4.5% pour les deux marques alors que du coté de Renault ça va un peu mieux avec 48939 voitures livrées et + 11.3% pour les deux marques (+5.3% pour Renault et +51.7% pour Dacia). En octobre les marques françaises représentent 57.89% des voitures neuves mises à la route ou +2547 voitures de plus qu’en 2010 (99.461 vs 102.008).

 

Globalement du coté des marques étrangères, le bilan est bon et à la hausse comme cela devient une habitude depuis de très longs mois. Les meneurs habituels sont toujours là ( VW Group avec un excellent score pour Skoda, Nissan, BMW Group, Hyundai-Kia ). Ford repart à la hausse avec une augmentation de ses immatriculations de +7.1%, Toyota limite la casse ( malgré les + 95.6% de Lexus), GM plonge même si Chevrolet limite la casse par contre c’est le plongeon pour Mercedes Benz avec -26.4% ( surement les Classe A et Classe B) et le groupe Fiat perdure dans le négatif avec -16.4% au global des trois marques mais surtout -21.5% pour Fiat que les + 88.7% de Lancia ne peuvent compenser.

Les petites marques étrangères repartent elles aussi à la hausse après avoir marqué le pas cet été et voient leurs livraisons repartir avec +0.9% ou 5.640 voitures neuves mises sur la route.

 

Reste maintenant à voir comment va se finir cette année 2011. Même tendance ? Regain de forme ? Coup de mou ? Difficile à dire quand on sait que les carnets de commandes et donc de livraisons de la grande majorité des distributeurs ne sont pas pleins, voir même très loins d’être complets.

Alors quelle est votre opinion au sujet de cette assez bonne forme de notre marché, comment voyez vous cette fin d’année 2011 et le début 2012 qui devrait annoncer une année difficile pour le secteur automobile mais pas seulement. Voyez vous quelques manoeuvres des constructeurs ? des loueurs ? A vous de nous dire ce que vous pensez de cette situation qui s’il elle n’est pas exceptionnellement bonne est encore loin d’être mauvaise contrairement à ce que l’on craignait (moi le premier !).

Via CCFA.