Le ministère de la Justice américain a confirmé que Toyota allait devoir payer 1.2 milliard de dollars à l’état américain pour avoir « trompé » les consommateurs au sujet des problèmes d’accélération inopinée de certains de ses véhicules.

uni_logo_toyota

Les autorités américaines enquêtaient depuis quatre ans sur ce défaut technique, qui pourrait être la cause de plusieurs d’accidents mortels survenus en 2010.
Pour mémoire ce problème avait contraint le constructeur japonais à rappeler quelque 10 millions de véhicules un peu partout dans le monde. Si les accidents sont bien réels, la certitude de la corrélation entre problème technique et accélération soudaine n’est pas à 100% avérée. Néanmoins il semble que Toyota veuille solder cette affaire qui traine depuis des années.

L’accord signé entre les parties et annoncé ce mardi 18 mars 2014 permet au groupe automobile japonais d’échapper aux poursuites pénales.

Via AP, Toyota.