Heureusement qu’il y a le groupe Fiat et son fameux administrateur délégué pour animer le triste monde actuel de l’automobile. La dernière annonce en date concerne Maserati et son avenir. Alors que le constructeur de Bologne (ou de Modène ?) présente à Paris une nouvelle version du GranCabrio sous la forme d’une Stradale MC, les dirigeants de la firme qui doit passer d’environ 6100 autos/an à 50.000 par année en moins de 36 mois ont profité de la conférence de presse pour nous annoncer des changements d’appellation dans leur future gamme de voitures.

On apprend ainsi que la petite Maserati qui devait s’appeler Levante ne s’appellera pas Levante mais Ghibli, un nom cher à l’histoire de Maserati (et je sais de quoi je parle !) mais qui est en général lié à des voitures sportives et non à une familiale diesel !
Oubliez le SUV Kubang, il n’y aura pas de Tout Terrain de luxe Kubang mais un Tout Terrain Levante qui reprend donc le nom qui était initialement destiné à la “Maseratina”. Présentation du SUV en 2014 pour le centenaire de la marque au trident. Pour mémoire, sachez que le nom de Levante vient de la Via Emilia Levante où se sont installés les frères Maserati au début de leur activité au XXeme siècle.
Et la Quattroporte reste la Quattoporte, Maserati capitalise sur ce nom qui est lié à la marque depuis 1963 et cette future grande berline du segment E sera la 6eme génération de Quattroporte. C’est donc l’an prochain (sans date précise) que nous devrions découvrir cette grande berline afin de marquer les 50 ans d’existence de la lignée.
Pour le reste, rien de neuf et on semble toujours confiant chez le constructeur italien pour être en phase avec les objectifs très optimistes annoncés par Sergio Marchionne il y a déjà quelques temps. Nous sommes donc heureux de voir qu’il y a des constructeurs optimistes pour leur avenir bâti autour d’une gamme qui n’existe pas encore !

Via Maserati.