Nous l’avons découvert il y a quelques mois sous le nom de Minagi, il nous reviendra au printemps prochain sous le nom de CX-5 après avoir été présenté sous sa forme définitive lors du salon de Tokyo en fin d’année, le nouveau SUV compact de Mazda sera donc le troisième rejeton de la famille des CX ( CX-7, CX-5 ) des crossovers du constructeur d’Hiroshima et il arrivera avec une évolution mécanique liée à la nouvelle technologie SkyActiv destinée à réduire les consommations et les émissions de CO2 notamment.

Outre le dessin dynamique et élégant ( design Kodo ), la nouvelle plateforme modulaire, le CX-5 arrivera en Europe avec un nouveau moteur L4 diesel de 2.2 L de cylindrée développé avec la technique SkyActiv qui permettra à ce nouveau bloc d’avancer une puissance suffisante de 173 ch à 4500 trs/min , un couple moteur de 420 Nm dès 2000 trs et surtout qui fera prendre une longueur d’avance à Mazda sur bon nombre de concurrent en matière de conso et de pollution.

 

Mazda annonce que ce nouveau moteur consommera 20% de moins que les concurrents de même cylindrée et sur ce coup Toyota, Honda et Land Rover sont dans le viseur et pour la version FWD, le constructeur japonais annonce déjà des émissions de CO2 inférieures à 120g/km pour 173 ch associés à la nouvelle BVM6.

un petit pavé dans la mare qui va surement faire bouger les spécialiste du genre que sont BMW, VW Group ou Fiat. On est même surpris de cette annonce car il y a encore assez loin d’ici la norme Euro6 et jusqu’à maintenant, c’était BMW qui était en pointe dans cette affaire avec certains moteur déjà Euro6…en option !

Un nouveau SUV à revoir en fin d’année mais avant, le Range Evoque sera passé par là.

 

Via Mazda.