Rien de certain, notamment quand on sait que l’actuelle P1 et à plus forte raison cette nouvelle P1 GTR ne sont pas prévues pour une homologation sur piste ! Il y a donc peu de chance pour que cette nouvelle McLaren puisse un jour ou l’autre mettre dans son CV une victoire à la prestigieuse épreuve mancelle notamment du fait de sa motorisation. Une présence à la parade des pilotes et quelques tours du circuit du Mans avant la compétition en 2015 (pour commémorer la victoire de 1995) ne font pas une histoire…

McLaren P1 GTR.0

Alors que nous pensions avoir une version dite longue queue , c’est finalement une classique évolution de la P1 vers la P1 GTR que nous avons découvert ce week end. Bien évidemment la voiture est modifiée aérodynamiquement via des évolutions de la carrosserie mais aussi des liaisons au sol. On note la présence d’une nouvelle lame avant et d’un diffuseur qui doivent aider  à l’écoulement du flux aérodynamique. Un gros aileron arrière équipé d’un DRS est à disposition du pilote. Les trains roulants profitent de voies élargies, d’une suspension typée racing avec assiette surbaissée et fond plat. La voiture est posée sur des roues de 19 pouces à écrou central et fixation rapide chaussées de pneus slicks Pirelli développés spécifiquement pour ce modèle.

L’influence de la F1 ne se limite pas à l’aileron arrière puisque le V8 3.8 L Biturbo de 1000 ch est associé à un système de récupération d’énergie avec dispositif Push to Pass (genre KERS) qui permet de disposer d’un peu plus de puissance à la demande pour dépasser et pour gagner en vélocité si nécessaire comme c’est le cas dans la « formule reine » des sports mécaniques. La ligne d’échappement est elle aussi nouvelle mais elle n’est en aucun cas homologuée pour la route ou les compétitions genre WEC et GT. 

Pas de GT, pas de WEC mais alors à quoi et à qui se destine cette P1 GTR ? A de très riches amateurs qui vont pouvoir suivre fin 2015 ou dès 2016 des sessions sur circuit à la façon de ce qui se passait chez Ferrari avec la FXX qui est elle aussi une superbe auto sans aucun pédigrée ni palmarès sportif autre que celui des sessions pistardes organisées par le constructeur.
McLaren prévoit d’ailleurs un programme proche de celui de la firme de Maranello avec notamment une préparation physique, une autre mentale et un accès au simulateur McLaren pour améliorer le pilotage des propriétaires. C’est le service McLaren Special Operations qui supervisera et gérera le programme lié à cette voiture très hautes performances (non annoncées d’ailleurs). 

McLaren P1 GTR.6McLaren P1 GTR.7

Une superbe hypercar à l’esprit pistard mais probablement pas la descendante de la F1 GTR. Une livrée grise et orange, une appellation, un aileron et un design « chargé » ne font pas la voiture sportive historique sinon tous les constructeurs en auraient une ou plusieurs. D’ailleurs l’actuelle suroffre de supercars fait que dans quelques années ou quelques décennies, bon nombre d’entre elles n’auront pas réellement de valeur collection !

La McLaren P1 GTR lors de sa présentation à Pebble Beach.

Ci dessous la F1 GTR 01

Via McLaren, Shmee150, Youtube.