MB 300GD 900.000 km.7

La cérémonie officielle se déroulait il y a quelques jours au Mercedes Benz Museum à Stuttgart, le Classe G de Gunther Holtorf rentrait dans le Bade Wurtemberg pour y prendre une retraite méritée après avoir réalisé un périple long de 850.000 km dans 215 pays. 

L’histoire commence en 1988 quand Gunther Holtorf achète un 300GD 5 portes. A l’époque, le propriétaire du G finit sa carrière à la Lufthansa mais il veut relever le défi de prendre au mot le slogan de l’époque du constructeur stuttgartois qui dit « Là où il y a un G, il y a une route« . Et c’est comme ça que cet allemand et son épouse (aujourd’hui décédée) décident de partir faire le tour du monde et de tous les pays à bord de leur tout nouveau 300GD bleu ciel métallisé. Le 4×4 est aménagé et c’est parti pour un périple long d’un quart de siècle.

MB 300GD 900.000 km.8

En 26 ans, le Classe G aura connu tous les climats, toutes les routes, tous les problèmes de circulation que l’on peut imaginer et plus encore. Chargé et même archi chargé puisqu’avec en moyenne 500 kg de plus que la charge utile homologuée, le 4×4 allemand va limer les routes de la planète, user de la gomme sur les chemins les plus impraticables du monde. Au fil des ans, le G perdure, encaisse mais ne rompt pas et ramène il y a quelques jours son conducteur à bon port sans jamais lui avoir fait faux bond.

Gunther Holtorf confirme bien que son « Otto » est une bête increvable. Il explique qu’au delà de l’entretien courant et de quelques incidents dus à l’âge et aux conditions de circulation, son 300GD est encore d’origine. Il explique que le bloc moteur, la boite de vitesse et de transfert, les ponts Av et Ar, le chassis et la carrosserie sont ceux d’origine…même les jantes alu de l’époque sont encore de la partie et ne montrent pas réellement de signes de fatigue.

Après contrôle et vérifications mais aussi suivi durant le fameux tour du monde d’Otto, Mercedes Benz a suivi l’affaire mais aussi l’entretien (souvent à distance et avec retard), la vie de son 4×4 et de ses passagers. Au final, les ingénieurs du constructeurs confirment l’affaire et à la vue des chemins utilisés durant toutes ces années, ils estiment que le 300GD a vécu l’équivalent d’un moins 2.5 millions de km en hors piste.

Accueilli par Dieter Zetsche, Gunther et Otto ont eu droit aux honneur de Mercedes Benz et d’une cérémonie qui a permis de revivre le long périple et de présenter le nouveau G35 Edition qui commémore les 35 ans du mythique 4×4.

Une chose est sure, il y aura encore longtemps un Classe G dans la gamme Mercedes Benz, l’emblématique patron de la marque l’a confirmé en disant : « Je vous promets qu’il y aura toujours un Classe G à l’avenir dans la gamme Mercedes mais qu’il y aura aussi des gens avec le même tempérament et la même passion que M. Holtorf à l’avenir. » Ci dessous quelques images du long voyage de Gunther Holtorf.

Pour le Classe G, cette petite phrase est juste la confirmation du maintien du modèle au sein de la gamme même s’il va sérieusement évoluer dans deux ans environ. Puissent les Wrangler, Defender et autres Jimny, Patrol ou Land Cruiser suivre le même chemin et non celui de la mode des SUV…

Via Mercedes Benz.