Alors que le constructeur néerlandais revient sur le devant de la médiatico-automobile (plainte contre GM, nomination de  John Walton ex Aston Martin comme CCO – directeur commercial Monde et Amerique du nord -), Spyker est désormais à la recherche d’un bloc moteur pour propulser les C8 Aileron et C8 Aileron Spyder qui ne sont toujours pas entrées en production malgré l’existence de quelques modèles de démo (cf le photo prise lors du GP de Monaco 2012) qui tentent de nous faire croire le contraire.

Effectivement, il y a quelques mois on apprenait que les Spyker ne seraient plus motorisées par le moteur V8 4.2 L FSI Audi mais par le moteur GM 6.2 L à compresseur LSA ou LS3. Hélas avec le dépôt de plainte dans l’affaire Saab, Spyker peut tirer un trait sur la fourniture du V8 GM et serait donc à la recherche d’un bloc moteur capable de propulser sa sportive luxueuse et décalée. Alors qui ?  Pas facile quand on sait que ce moteur devra être un V8 avec au minimum 450-500 ch fiable pour un excellent rapport qualité/prix. Passons en revue les motoristes potentiels

BMW : Ce sera probablement non suite à la non application de l’accord signé avec Saab

Ford : Des V8 vieillissants ou alors ceux de la Mustang

Toyota/Lexus : Le V8 de l’ISF

Jaguar : V8 5.0 L Supercharged

Chrysler : V8 Hemi 6.4 L

Mercedes Benz : V8 5.5 L by AMG mais de gros doutes pour des raisons de fiabilité du demandeur

Infiniti : V8 5.0 L mais pas assez puissant

Hyundai : V8 5.0 L de la Genesis lui aussi un peu juste

Et on voit mal Porsche, Aston Martin, McLMaren ou Ferrari fournir un moteur V8 à Spyker qui est un concurrent direct surtout quand on sait que c’est pour moins de 100 moteurs/an. Rien d’évident dans tout cela mais à force de faire du vent (oui nous sommes au Pays Bas !), Spyker risque bien de ne plus exister ou devra se rabattre sur un moteur V6. Il va falloir que Victor Muller fasse un choix et prenne enfin une vrai décision plutôt que de tenter d’imposer ce qui n’est pas imposable !

Via Autoblog.