Elle envoie du pâté ! Elle poutre la concurrence ! Elle atomise les autres supercars ! La GT-R 2013, c’est du très lourd ! Massacre à la GT-R ! Godzilla piétine les allemandes, les italiennes, les anglaises et les LFA ! Banzaï Nissan ! Trop balèze la roturière ! Et j’en passe …

Après la présentation officielle , voici une première vidéo qui nous emmène sur le Ring en compagnie de Mizuno-San, le père de la GT-R. Durant la vidéo, l’ingénieur japonais nous explique les évolutions du modèle 2013 mais aussi les tours chronos, il commente les données de la télémétrie ce que ne fait jamais la concurrence. 7.18.6  sur les 20.6 km du grand grand Ring, cela place la GT-R 2013 entre la Donkervoort D8 RS (7.18.1) et la Corvette C6 ZR1 (7.19.63) cela la place à 0.6 seconde de la 911 GT2 RS de Timo Kluck ou à moins de 4.0 secondes de la Lexus LFA Nürburging Package pilotée par Akira Iida ou de la nouvelle 918 Spyder qui revendique un tour aux environs de 7.14. Enfin sachez que c’est 5.26 secondes plus vite qu’une GT-R 2011/2012, 8.10 secondes de mieux qu’une GT-R 2009/2010 et 19.4 secondes de mieux que la R35 de 2008 !

Pour la vidéo, c’est par là :

Pour les pointilleux … ou les envieux, oui le chrono n’est pas homologué mais ça viendra !
Petite précision pour replacer la performance de la GT-R R35 2013,  2.7 secondes pour le 0 à 100 km/h c’est aussi le temps réalisé par une Veyron Grand Sport de 1001 ch et 1.647.500€… je n’ai rien dit !

Via Nissan, Youtube.