Le constructeur de Dearborn a annoncé ce jeudi qu’Alan Mulally allait rester directeur général du groupe automobile jusqu’en « 2014 au moins » et qu’un nouveau numéro deux avait été nommé en la personne de Mark Fields qui devient directeur d’exploitation du groupe.


Ford explique dans son communiqué : « M. Mulally va continuer à diriger le développement stratégique de long terme du groupe et Mark Fields qui dirige actuellement la division Amériques du groupe va devenir responsable de toute l’activité opérationnelle de Ford ». 
Bill Ford,  président du conseil d’administration de Ford précise toutefois quelques éléments : « Il y a eu tant de spéculations sur la question de savoir si Alan Mulally allait rester ou partir que par cette décision le groupe a voulu donner des indications claires sur son équipe de direction pour les années à venir mais aussi pour les choix qui sont ou vont être faits ». Si Mark Fields apparaît donc comme le dauphin naturel d’Alan Mulally, Bill Ford précise bien qu’il ne faut toutefois pas tirer de conclusions définitives au delà de la période liée au contrat d’Alan Mullaly c’est à dire jusqu’à fin 2014. Et le président du conseil d’administration d’ajouter avec une étrange émotion peu courant chez les grands dirigeants américains : »Alan a fait un travail formidable depuis six ans, j’aimerais qu’il reste pour toujours ! « .

Bill Ford dit aussi que si on prend en compte le travail fait par l’actuelle équipe de direction, il serait surprenant que le prochain DG de Ford ne soit pas nommé en interne. C’est enfin Joe Hinrichs (45 ans) actuel responsable des deux  régions Asie-Pacifique et Afrique qui va succéder à Mark Fields. Dès début 2013, il prendra la direction de la région Amériques.

Alan Mulally est agé de 67 ans, venait de chez Boeing en 2006 et il est aujourd’hui auréolé du « titre » de patron qui a évité à Ford de se retrouver en 2009 sous la protection de la loi américaine sur les faillites (Chapitre XI) contrairement aux concurrents américains que sont GM et Chrysler.
Via Ford, AP.