Usine-PSA-Rennes-la-Janais

Trois semaines de chômage technique dès mercredi 17 avril prochain pour un peu plus de 4000 des 5500 salariés de l’usine bretonne  du groupe PSA. On le savait depuis quelques semaines déjà mais le nombre de jours chômés s’allonge puisque selon Erika Louis-Roy, porte parole de l’usine de Rennes La Janais, il y aura des jours supplémentaires car PSA dit avoir un problème avec un fournisseur qui ne livre pas les pièces nécessaires pour le système de navigation d’un des véhicules produits en Breatgne et de fait, PSA a dû rajouter deux jours de chômage technique en fin de semaine prochaine.

Durant la période qui court du 18 avril au 12 mai 2013, seuls les cadres et les ingénieurs ou techniciens de R&D resteront en  poste. On gardera en mémoire le fait que l’usine fonctionne déjà avec un système de chômage partiel par rotation qui impose à certains salariés de ne travailler qu’une semaine sur deux. Ainsi certains ouvriers pourraient être en chômage technique durant quasiment 5 semaines. Du côté des salariés, David Ruellan, délégué du Syndicat Indépendant de l’Automobile (SIA), voit dans cette longue période chômée le vrai signe d’un calendrier de commandes pas très favorable  pour ne pas dire faible. Ainsi on entend de plus en plus des voix s’élever contre le nouveau système Bonus-Malus qui finit  même par pénaliser les productions automobiles françaises ! Un comble.

Via PSA, LeMonde.