…Ou 40% des gens qui ont versé 99$ aux USA ont ou vont transformer leur réservation en commande ferme. Nissan annonçait 20.000 réservations il y a peu aux USA, ce qui veut dire qu’environ 8.000 réservations se sont confirmées ou vont être confirmées en 2011, ce qui, ajouté, aux nouvelles commandes de l’année 2011 pourrait faire quelques 10.000 Leaf de vendues aux USA.

Même si ce chiffre de 40% de commandes confirmées permet de relativiser les chiffres, un peu « fanfaron » annoncés par Nissan, il y a tout de même lieu pour le constructeur japonais d’être assez satisfait de ce résultat car un taux de 40% est dans la bonne moyenne pour ce genre d’opération. On apprend que bon nombre de clients qui avaient opté pour cette réservation n’ont pas donné suite car :

-les données et les capacités de l’auto ne correspondent pas à leurs besoins

-bon nombre se sont orientés vers la concurrente du moment, à savoir la Chevrolet Volt plus adaptée aux acheteurs qui roulent un peu !

Certains analystes disent que c’est aussi mieux pour le constructeurs qui produit à toute petite cadence la Leaf et cela permettra d’être sur d’avoir sa livraison dans l’année et non au delà des 18 mois comme le craignaient certains . Les livraisons de décembre 2010 et janvier 2011 sont les suivantes :

Nissan Leaf : < 125 autos

Chevrolet Volt : < 650 autos ( chez GM on ajoute… sans pré commandes ! )

On apprend aussi que Nissan livrera plus de Leaf à ses concessionnaires dès le mois d’avril prochain et que chez Nissan on espère pouvoir livrer les autos réservées avant le dernier trimestre 2011. Nissan, toujours optimiste, indique qu’il a en réserve quelques 215.000 contacts et on fait savoir que seuls deux clients qui avaient commandé une Leaf n’en ont pas pris livraison chez le concessionnaire. Reste malgré tout une jolie opération financière pour Nissan North America, puisque la filiale américaine aura engrangé quelques 1.188 millions de dollars grâce aux réservations à 99$ ( 72€ ) qui resteront dans les caisses ou se transformeront en un achat .

12.000 Leaf ne sont toutefois pas passées du virtuel à la réalité sur le marché nord américain et on espère que les nouveaux distributeurs bientôt concernés par l’auto électrique redresseront un peu la barre mais cela n’est pas évident quand on sait que même les villes concernées par l’affaire dès le départ sont très en retard en matière d’infrastructures de recharge et/ou de parking adaptés aux EV. Maintenant reste à connaitre l’état d’avancement de l’affaire Leaf en Europe et au Japon mais avec des chiffres objectifs et non des annonces politico-promotionno-commerciales !

Via Edmunds Auto Observer.