BlogAutomobile

Opel : Vers un retour des anciennes appellations

Pas encore le retour de la Commodore, de la Kadett ou de la Calibra mais nous n’en sommes pas loin avec les annonces faites (pas encore officiellement) par le nouveau patron de GM en Europe, Karl Strake qui vient de succéder à Nick Reilly (61 ans et 37 ans de carrière ches GM). Dans un entretien accordé au magazine allemand Tagesspiegel, le nouveau boss de GM Europe mais aussi d’Opel a laissé entendre que le constructeur de Rüsselheim pourrait ressortir des placards des appellations de modèles historiques de la marque au blitz.

Karl Strake a donc expliqué qu’il ne verrait pas d’un mauvais oeil la juste réinterprétation contemporaine de la Manta qui pourrait ainsi profiter d’un design moderne et de toute la technologie du moment. On serait donc assez loin de la rustique Opel Manta des années 70-80 qui doit essentiellement ses lettres de noblesse à un design agréable (version Mk1), ses versions GT/E et GSI et la version 400 (dérivée de l’Ascona) qui s’illustra en rallye durant la premier moitié des années 80. Reste que l’hypothèse d’un coupé Manta, non démenti à Rüsselheim, coupe l’herbe sous les pieds au retour pour l’instant de la Calibra ou de la Monza car l’idée d’un gros coupé semble passé de mode chez Opel. Reste que le patron d’Opel a aussi déclaré que le retour d’une Opel GT était dans l’ordre du possible !

 

L’autre info, toujours donnée par le patron de GM Europe, c’est qu’Opel pourrait lancer une grande berline qui se situerait au dessus de l’actuelle Insignia et qui jouerait le rôle de porte drapeau du constructeur allemand. Cette grande berline serait développée sur la plateforme Ypsilon 2 qui a servi à la Saab 9-5. Toujours selon le K.Strake, Opel a besoin d’une telle auto et les équipes de R&D travaillent déjà sur le projet qui pourrait voir la naissance d’une berline qui s’appellerait Senator. Cette grande Opel disposerait en fait de a même base que la nouvelle Cadillac XTS et permettrait surtout à GM de se garder la plateforme Ypsilon 2 que le géant américain ne veut surtout pas céder aux chinois. Cette future Opel Senator pourrait profiter des nouvelles technologies mises au point par GM et pourrait même se voir proposer en version hybride. Tout cela est à suivre dans les prochains mois, reste que l’on peut être surpris du choix du nom Senator car en haut de gamme chez Opel, il y a aussi eu les Commodore et les Diplomat (et les dérivés), ces dernières utilisant même un V8 5.4 L venu des USA.

Des projets à suivre dans les prochains mois et années sous la direction de Karl Strake qui semble vouloir insuffler une nouvelle énergie chez Opel !

 

Via Automotivesnews, Tagespiel