Opel va commercialiser avant la fin d’année une nouvelle version de l’Astra 5 portes, l’Astra EcoFlex, en d’autres mots une Astra moins énergivore et moins polluante.

Cette nouvelle Opel Astra EcoFlex est développée sur la base de la 1.7 L CDTI mais que nous connaissons que dans une version 125 ch et 280 Nm. Cette Astra Ecoflex dispose donc du moteur L4 1.7 L CDTI presqu’entièrement revu et dans une nouvelle version forte de 130 ch et 300 Nm de couple disponible entre 2000 et 2500 trs/min. Ce bloc moteur diesel de 130 ch est associé à une BVM6 elle aussi revue et corrigée par les services de R&D du constructeur allemand.

On découvre ainso une nouvelle programmation de l’ECU, une évolution du système d’injection qui travaille désormais sous 1800 bars de pression et avec 8 injection de carburant par cycle. Les pistons disposent d’une nouvelle cinématique de mouvement afin de réduire les frictions et donc les consommations. Pour améliorer la combustion et alléger le poids de l’ensemble propulseur, Opel adopte un collecteur d’air en plastique avec une nouvelle gestion électronique de l’admission. Les bougies de préchauffage sont  de type base tensioN afin de moins solliciter l’alternateur et/ou la batterie. Pompe à eau débrayable, capteurs de pression ( CCT ) dans les bougies de préchauffage assure eux aussi une optimisation de la combustion et des consommations. Le moteur 1.7 L profite d’un nouveau turbo à géométrie variable avec une gestion spécifique des surpressions et du retour d’informations vers l’ECU.

Bien évidemment le moteur est équipé d’un système Start&Stop associé à une batterie de forte puissance pour maximiser les capacités de démarrage et la fiabilité du système. L’Astra EcoFlex profite aussi d’un système de récupération de l’énergie au freinage mais aussi au lever de pied sur l’accélérateur via un système lié à l’alternateur. Toujours dans le but de réduire les consommations et les émissions, l’Astra dispose d’un désaccouplement indépendant du compresseur de climatisation qui permet un entrainement que lorsque cela est utile. La BVM6 voit son fonctionnement optimisé afin de réduire les frictions et dispose au tableau de bord d’une indicateur de passage de vitesse. L’Opel profite de feux diurnes à leds qui permettent de ne pas augmenter la consommation globale de l’auto.

 

Ce n’est pas tout puisque le conducteur disposera sur l’écran central en haut de la console d’une information via des graphiques qui lui permettront d’améliorer ces performances en matières de conso. Au plan aérodynamique, l’Astra EcoFlex bénéficie d’un clapet mobile aérodynamique qui gère automatiquement l’entrée de l’air nécessaire au bon fonctionnement de la mécanique et pour améliorer l’écoulement du flux d’air autour de la voiture. Le chassis est lui aussi modifié et abaissé de 12 mm afin d’aider à une meilleure aérodynamique générale.

Fort de tout ces éléments, le constructeur de Rüsselheim annonce une consommation mixte de 3.7 L/100 km, des émissions de CO2 limitées à 99 g/km ce qui représente un gain moyen de 18% par rapport à la CDTI 125 sur les postes consommation et émissions. Avec un réservoir de 56 litres, cette Astra peut envisager une autonomie théorique de 1510 km… ce qui n’est pas négligeable.

L’Astra EcoFlex chausse du 16 ou 17 pouces en Conti EcoContact5  à faible résistance au roulement en 215/60 R 16 ou en 225/50 R 17. Cette nouvelle version sera dévoilée au public à la rentrée en même temps que sa tarification et elle sera en concession à l’automne 2011.

 

Via Opel.