Il y a quelques semaines Peugeot nous avait fait part de sa satisfaction au sujet des ventes de la nouvelle 208 sur l’ensemble des marchés où elle est déjà présente. Ce jour, le constructeur franc comtois renouvelle son contentement et livre le chiffre des commandes de 208 engrangées depuis 2 mois ( commercialisation officielle : 29 mars 2012) sur le marché français.

Ainsi, nous apprenons que ce sont 27.000 Peugeot 208 qui ont été « signées » par les clients du constructeurs. Un joli résultat commercial qu’il va toutefois falloir faire durer car une redoutable concurrente pointe son capot moteur, la future Clio IV qui n’a jamais fait le moindre cadeau à sa rivale sur le marché. Peugeot se félicite aussi de la montée en gamme de la 208 et fait remarquer que le niveau de finition Féline  (HDG) représente plus de 22% des ventes de la citadine c’est à dire le double de ce qu’avait prévu le constructeur sochalien.

Si le début de carrière est bon, le plus difficile pour Peugeot comme pour les autres constructeurs sera de perdurer sur le marché français mais aussi sur les autres marchés où sera présente cette citadine qui est, il faut le reconnaitre, pleine de qualités et d’agrément notamment en matière de comportement routier et de confort. Pas « peugeotiste » mais ayant eu l’occasion de l’essayer sur deux jours, je dois reconnaitre avoir été séduit par cette nouvelle auto ce qui n’avait pas été le cas des 206 et 207. Reste l’affaire du style notamment sur les versions basiques et le positionnement du combiné porte instruments qui, après quelques minutes d’utilisation, se révèle être agréable et lisible.

Une voiture quasi vitale pour le constructeur car malgré des données un peu trompeuses sur les 508 et le duo 3008/5008, on se doute bien que c’est cette nouvelle citadine qui va tirer Peugeot vers le haut ou qui lui évitera la dégringolade.

Via Peugeot.