Comme ce fut le cas au salon de Genève 2012, la Peugeot 208 XY accompagne la Peugeot 208 GTI. Mais ici plus de version “concept” mais la version de série telle que nous pourrons l’acquérir dans quelques semaines en concession. La 208 XY est un peu la “DS3” de Peugeot et elle se veut une citadine luxueuse, de bon goût et moins tapageuse que la Citroën qui est plus visible notamment à cause de ses livrées essentiellement bicolore.

La Peugeot 208 XY uniquement proposée 3 portes se dévoile dans une livrée de carrosserie “Purple Night” très réussie, peu commune et valorisante et c’est une des six livrées disponibles au lancement du modèle. Afin de marquer sa différence et de mettre en avant son allure chic, la 208 XY hérite de touches de multiples pièces chromées comme les coques de rétros,le jonc de la jupe arrière ou les enjoliveurs des antibrouillards. On découvre même une teinte “chrome violet” sur certains détails (cabochons de roues ou logo Peugeot). Cette recherche du style luxe de bon goût s’articule également avec la présence de la signature XY au niveau du hayon, d’une calandre chromée avec trois barrettes horizontales  et de jantes Mercure en 17 pouces (205/45 R 17) dans une finition “diamanté-anthra” comme on doit le dire quand on est chic & hype… On retrouve aussi des feux et des phares qui font appel à la technologie LED pour les clignotants et l’éclairage diurne. La 208 XY sera personnalisable grâce à des stickers de toit qui seront proposés à la clientèle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon Peugeot, l’habitacle est en harmonie avec l’extérieur. Les matières et les aspects sont unis par des  surpiqûres Purple. Un chrome satiné “Bélem” habille les crosses de porte, les aérateurs et les décors latéraux de l’écran du système d’infotainment. Réhaussée par ces touches, la planche de bord en TEP PU Prestige bronze métallisé réunit l’interface tactile et le combiné par un décor en dégradé qui va du bronze au noir. Les sièges sont habillés de tissu Mithy, de TEP PU Prestige et d’Alcantara. Aux pieds du conducteur on découvre un pédalier et un repose-pied en aluminium qui sont accompagnés de surtapis de qualité supérieure, bordés par un passepoil bronze surpiqué Purple. Cette ambiance luxueuse et cosy est personnalisable grâce à des garnissages spécifiques. On peut ainsi choisir entre le cuir Club Nappa, noir ou bronze, et le cuir Club Nappa noir associé à de l’alcantara matelassé qui se veut exclusif et dynamique.

Le petit volant en cuir pleine fleur perforé bronze finit l’ensemble et il dispose des commandes qui permettent de gérer le grand écran tactile de 7 pouces qui permet la navigation, la hifi (avec 6  six haut-parleurs) ou le téléphone Main Libre grâce à la connectivité étendue (prise jack, USB, Bluetooth). la 208 XY propose aussi de série le système Park Assist qui permet à la voiture de se garer seule et automatiquement. Toujours au chapitre des équipements disponible sur cette riche 208, on trouve :

L’éclairage dynamique en virage, l’alarme, les sièges chauffants, le toit vitré panoramique avec rétroéclairage d’ambiance, la climatisation automatique bizone, le limiteur/régulateur de vitesse ou l’accoudoir aux places avant intégrant un espace de rangement.

 

 

 

 

 

 

 

 

La 208 XY 3 portes sera proposée avec les motorisations suivantes :

• 1.6 e-HDi 92 ch FAP, BVM5, 98g de CO2/km
• 1.6 e-HDi 92 ch FAP, BMP6, 98g de CO2/km
• 1.6 e-HDi 115 ch FAP, BVM6, 99g de CO2/km
• 1.6 VTi 120 ch, BVM5, 134g de CO2/km
• 1.6 THP 155 ch, BVM6, 135g de CO2/km

Sachez aussi que cette nouvelle déclinaison repose sur des voies élargies de 10 mm à l’avant et de 20 mm à l’arrière comme  cela est le cas sur la 208 GTI. Cette évolution qui devrait être le gagne d’un comportement routier plaisant et efficace. Cette 208 n’a pas encore de tarification mais cela ne saurait tarder et nous en apprendrons au moment du salon. A revoir car cette voiture est une agréable alternative à une DS3 Sport Chic ou même à une Audi A1 full op (et full expensive !) et une Alfa Romeo MiTo.

Via Peugeot.