Peugeot 308 GTI par Cavalino pour Blogautomobile

Ceux qui comme moi ont connu les Peugeot de la grande époque se rappelleront bien évidemment dans le désordre des 505 Turbo Injection, 205 GTI 1.6 L et 1.9 L , 405 Mi16 et T16, 205 Rallye, 106 Rallye, 106 XSI, 306 S16, 309 GTI et bien évidemment de l’excellente et turbulente 309 GTI16 qui a vraiment malmenée toute la concurrence de l’époque qu’elle vienne d’Allemagne, d’Italie, du Japon ou de Billancourt. Une auto qui ramassait tout ou presque tant dans le grand débat des sportives sur route mené de concert l’époque par Echappement ou Sport Auto ou en rallye en Groupe A avec Gilles Panizzi ou Simon Jean Joseph… Un autre temps hélas aujourd’hui révolu à l’heure des sportives embourgeoisées, alourdies, hyper assistées et dont le seul trait de caractère et de toucher les 250 km/h et de plier le 0 à 100 km/h aux environs de 6.0 secondes grâce aux fameuses palettes au volant (comme sur une F1… ça le fait toujours au GP des feux rouges !) et sur fond de grosse Hifi numérique avec DSP et musique en streaming !

Sans vouloir jouer les passéistes, les aigris, il manque de nos jours un quelque chose aux sportives et plus particulièrement aux compactes qui sont certes puissantes mais trop lourdes et souvent sans âme ni tempérament enjoué. Aussi les amateurs comptent sur Peugeot pour proposer sur le marché une compacte sportive au comportement routier sportif, vif et précis avec un moteur suffisamment prompt et puissant pour planter définitivement n’importe quelle concurrente au bout de trois ou quatre lacets.

Après la 308 qui est une des compactes les plus abouties du segment, la nouvelle 308 GT qui s’annonce prometteuse et que nous espérons vous proposer à l’essai dans les prochaines semaines, voilà que s’avance la future 308 très sportive qui sera en fait la version de série de la 308 R dévoilée par Peugeot il y a quelques mois. La sportive sochalienne a d’ailleurs été surprise à plusieurs reprises et à plusieurs endroits en Europe lors de sessions d’essai et de mise au point comme en témoignent les images ci dessous.

Et là où l’affaire prend une tournure intéressante c’est lorsque l’affaire est quasi officiellement confirmée par Bruno Famin le directeur de Peugeot Sport qui a fait savoir tout récemment que le constructeur sochalien travaillait à un tel projet. Cette future Peugeot 308 GTi devrait reprendre la mécanique L4 1.6 L THP du coupé RCZ R et nous devrions découvrir une sportive dont la puissance sera de l’ordre de 250 à 270 ch ce qui permettra à la compacte d’aller chercher la Mégane R.S qui, elle, arrive bientôt en fin de carrière. Caractère volontaire et enjoué, comportement routier aux « petits oignons », freinage sans faille devraient être de la partie avec cette auto que l’on espère au dessus de la mêlée des compactes à gros moteurs. On peut aussi espérer une jolie finition mais allégée ici et là de quelques kilogrammes, de beaux et bons baquets et un petit volant à grosse jante pour bien placer les grosses « chaussettes » de cette 308 GTi.

308-GTI-cavalino-blogautomobile308-GTI-ar-cavalino-blogautomobile

A l’image de ce qui s’est fait avec les 309 GTI et GTI 16, la 308 GTi 2015 devrait être très proche visuellement de la nouvelle GT. Elle ne devrait différer extérieurement que par des détails comme des jantes alu différentes, une suspension à peine surbaissée, un diffuseur retouché qui n’accueillera plus deux sorties d’échappement parallélépipédiques mais deux gamelles rondes et chromées. On peut aussi imaginer quelques pièces (en série ou en option) en fibre de carbone comme les coques de rétroviseurs ou le becquet qui fait le tour du hayon. Trois ou quatre logos GTi et nous tiendrons peut être là une séduisante sportive à la française.

Si l’on en croit les derniers bruits de couloir et quelques éléments ou paroles lachés sur le net ou dans une allée de salon, cette compacte sportive devrait être officiellement dévoilée en mars 2015 au salon de Genève avant d’arriver sur le marché durant le troisième trimestre de 2015.

Reste maintenant à espérer le retour… du Bleu Miami cordonné avec une sellerie assortie en tissu technique et alcantara et nous devrions être bien ! A suivre.

Via WCF, Caradvice.
Crédits spyshots : WCF.
Crédits illustrations : Cavalino pour Blogautomobile.