Il y a moins de trois mois, Maxime Picat laissait assez clairement entendre que le coupé Peugeot RCZ aurait une descendance au sein de la gamme Peugeot… Hélas il n’est pas le patron de PSA et dans un entretien accordé il a quelques jours à nos confrères britanniques d’Autoexpress, Carlos Tavares s’est voulu beaucoup moins catégorique sur le sujet, et ce à un point tel qu’on se dit tout simplement qu’il n’y aura pas de RCZ Mk2. 

Peugeot RCZ

Dans l’interview, C.Tavares aborde divers sujet dont celui de la pérennisation des modèles sportifs de la marque au lion. Ainsi s’il assure assez clairement que les modèles classiques auront leur déclinaison sportive (R ou GTI) ou dynamique (GT), il n’est plus du tout catégorique au sujet d’une succession à donner au modèle emblématique de la firme, le coupé RCZ. Carlos Tavares de dire : « A l’avenir il y aura probablement plus de déclinaisons sportives de modèles existants dans la gamme que de modèles sportifs spécifiques. »
Les choses ont le mérite d’être claires et le patron de PSA de poursuivre et d’ajouter au sujet du coupé RCZ :« Le coupé RCZ a encore un peu de temps devant lui ! ». Voilà qui est rapidement et simplement dit, le modèle actuel reste au catalogue mais rien n’est prévu pour lui donner une suite.

On voit bien ici que ce modèle de niche (et d’image) n’apparait plus aujourd’hui comme nécessaire au patron du groupe qui semble préférer, surement à raison, ne pas fermer d’usine en France et développer des SUV plus lucratifs et plus attendus par le marché !

Via Autoexpress.