10644909_10152724425658584_1883589013425403264_n

En plus de l’Exalt version 2, Peugeot présentera au Mondial de l’Automobile, un véhicule qui prend le nom de Quartz et qui se veut être le mariage à la façon sochalienne du meilleur d’une berline et d’un SUV.

Long de seulement 4.50 m, large de 2.06 m et posé sur des grosses roues en 23 pouces, ce nouveau concept car Plug-in Hybrid veut à la fois suggérer un certain dynamisme et une perception différente du luxe. Ce SUV est il le représentant du fameux luxe à la française, rien n’est moins sur mais c’est en tout cas à la façon Peugeot. Le design de ce véhiucle se veut à la sportif et solide tout en suggérant la solidité. Le constructeur parle même d’un monolithe… On sera moins catégorique mais l’ensemble qui reprend des éléments du style Peugeot actuel (calandre, phares) est plutôt réussi et la livrée bicolore (gris minéral/noir mat) inspirée de celle de l’Exalt est réhaussée par quelques touches de rouge qui sont là pour donner du peps à l’ensemble.

L’ensemble se veut puissant, solide et contemporain avec notamment une calandre Peugeot agrandie, des phares à leds qui semblent la prolonger, des portes à faux réduits au maximum et des larges marches pieds motorisés qui renforcent l’aspect du SUV. Les lignes sont nettes et on retrouve une arche métallique ou plutôt métallisée qui s’étant du montant A au montant C qui veut renforcer le coté solide de l’ensemble. Cette arche se termine dans sa partie supérieure par deux petits ailerons destinés à supporter les feux de stop mais aussi à améliorer l’aérodynamique du véhicule.
Construit sur la plateforme EMP2, ce Peugeot Quartz Concept se dispense de pied milieu (montant B) et propose des portes antagonistes à ouverture en élytre qui doivent faciliter l’accès à bord mais qui devraient, si ce concept car annonce un prochain véhicule Peugeot, disparaitre au profit de portières plus classiques.

L’habitacle se présente avec 4 sièges baquets à structure apparente équipés de harnais rétractables. Ils sont habillés de cuir fauve souple et épais issu de meubles recyclés pour plus de confort et d’esprit citoyen. Le conducteur profite d’un tableau de bord qui hésite entre luxe et sportivité avec notamment un petit volant à grosse jante qui embarque nombre de commandes comme celle des clignotants, de la boite de vitesse. L’affichage des données et informations relatives à la conduite se  fait via un système de type HUD et une grande dalle paramétrable. Cette dernière est associée à une lame en polycarbonate (inclinée à 45°) qui autorise l’affichage de certaines informations avec un effet de relief ou de profondeur. Probablement joli, geek mais est ce vraiment utile ?
La console centrale s’habille de basalte, on retrouve aussi des élements faits d’un nouveau tissu « numérique » sans chute,  ni déchet cousu de fil polyester provenant du recyclage du plastique des bouteilles d’eau. Enfin, Peugeot explique que les contreportes sont usinées dans un bloc de matériaux composites teinté de rouge.

Développé sur la plateforme EMP2,  le Quartz Concept est propulsé par un ensemble hybride rechargeable qui associe le moteur L4 1.6 L THP dans sa version 270 ch, 330 Nm et deux moteurs électriques situés à l’avant et l’arrière du SUV Peugeot. Chaque moteur électrique développe quelques 85 kW (116 ch) ce qui permet au Quartz d’avancer la puissance combinée de 500 ch. Cet ensemble hybride transmet la puissance au 4 roues motrices via une BVA6.

Le train avant est fait de bras de type McPherson. Le moteur thermique est en prise directe avec le propulseur électrique. Le moteur électrique est présent soit pour aider la moteur thermique soit pour recharger la batterie de 400 volts lors des décélérations du véhicule. Le moteur électrique arrière positionné entre des suspensions de type multibras peut assurer soit la propulsion du véhicule lorsque les 4 roues motrices sont nécessaires soit la recharge de la batterie.
L’ensemble mécanique fonctionne selon trois modes désormais classiques (Normal, Full Electric, Racing). Le SUV dispose de deux différentiels mécaniques à glissement limité qui aident à une meilleure motricité et un meilleur contrôle de l’auto notamment avec une juste répartition du couple moteur vers les roues les plus adhérentes. Un ESP spécifique est présent pour assister le groupe propulseur dans son bon fonctionnement.

Le Peugeot Quartz Concept utilise une suspension de type pneumatique qui permet de faire varier la garde au sol entre 300 et 350 mm grâce à un système de caméra qui assure, en aval, la lecture de la route et de son état.

Difficile de dire quel sera l’avenir de ce Peugeot Quartz Concept même si on semble s’orienter à moyenne échéance vers l’arrivée d’un 6008 ou 7008 en haut de la gamme du constructeur franc comtois et qui pourrait s’inspirer de ce concept car.

Via Peugeot.