BlogAutomobile

“One team – One plan – One goal” : Une blogosphère bleue comme FORD !

En cette rentrée 2011 Ford est omniprésent sur la toile avec une opération “séduction” des nouveaux médias. Avant-première, rallye, et salon, Ford est partout et s’entoure de la crème des blogs européens pour dynamiser une image par trop familiale en marquant de son ovale bleu les murs Facebook et autres Twitt’ . Sa nouvelle religion: une seule équipe, un seul programme et un seul but, la mondialisation technique et stylistique de sa gamme.

Concept car Evos : nouvelle identité design mondiale.

Pas question que la révolution du design Ford incarnée par l’Evos soit uniquement relatée dans la presse spécialisée. A Berlin,  il y a un mois, nous étions une grosse centaine de bloggers européens conviés au show de l’avant première mondiale de l’Evos. Dans l’audience peu de spécialistes autos, mais des invités du monde de la mode, du luxe ou des nouvelles technologies, des jeunes, des moins jeunes, des femmes et des hommes d’univers très variés, avec ou pas du tout d’expertise automobile. Certains ne savent pas qu’un concept car est un défricheur de tendances, une lettre d’intention pour le futur d’une marque, et ils sont nombreux ceux qui croient venir découvrir la nouvelle Ford de demain matin (!). Avec quelques autres, une petite poignée de “spécialistes” autos, nous savons que nous allons plus certainement découvrir la Ford d’après-demain, et surtout, que ce concept dont je ne sais encore rien à l’heure du café, marque la fin du Kinetic Design. Mon excitation est grande. Un coupé ? une Berline ? un SUV ? … Le suspens prend fin alors que s’éloignent les mignardises du petit déjeuner et que nous nous installons dans un amphithéâtre avec musique, écran géant et jeu de lumière. Le spectacle peut commencer ! L’Evos apparaît entourée de fumigènes et encensée par Stephen O’Dell ( patron de Ford Europe), Paul Mascarenas ( vice président, directeur technique) ou J.Mays ( vive president, directeur de la création) , pas peu fiers de leur révélation.

L’engin ( dont vous pouvez retrouver ici la présentation détaillée avec vidéos https://blogautomobile.fr/ford-evos-concept-design-hybridation-connectivite-domotique-videos-123665#axzz1ZjuyVuj ) est évidemment magnifique, carrosserie râblée, sportive, élégante, sa robe rouge est très sensuelle, mais je reste un peu sur ma faim par rapport à l’attente que j’avais d’une vraie rupture dans le design Ford. Le concept, si réussi soit-il, emprunte ça et là des lignes déjà familières chez d’autres constructeurs ( Aston Martin en tête), et je n’y décèle aucune révolution stylistique, très peu d’audace, encore moins de défrichage, seulement du bon goût, du très bon goût. Biensûr le public est conquis et époustouflé par ce qu’il croit être le véhicule que monsieur Dupont trouvera dans sa concession Ford dès la semaine prochaine. Rires et consternation parmi mes confrères branchés automobiles : ces gens de la mode ne comprennent décidemment rien aux bagnoles, mais on aime leur innocence et leur maladresse sur le sujet car, OUI , nous aussi il nous arrive très souvent de rêver qu’un concept soit une vraie voiture … . En attendant de retrouver la Ford Evos au salon de Francfort pour la générale de sa présentation rendez vous est pris avec Ford le 10 septembre pour le départ du Ford Blogger Rally 2011.

 

Un rallye en Focus Wagon diesel.

Le Ford Blogger Rally 2011 c’est 3 jours-600kilomètres-24 bloggers, des énigmes, de la route, des rencontres et la possibilité de tester la nouvelle Focus Wagon dans sa livrée Platinium 1.6 TDCI Candy Red. Mes confrères bloggers viennent cette fois encore d’univers et de pays différents ( mode, nouvelles technologies, écologie … Grande Bretagne, Italie, Espagne, Allemagne, Russie …). Pour beaucoup des  participants , un tel événement consacré à l’objet automobile est une première.

Le week-end commence par une rencontre à Paris avec Massimiliano Napoli, le chef de projet Focus . Les plus blasés ne peuvent que sortir de son exposé plein d’enthousiasme et d’intérêt pour le best-seller européen. Bravo! Napoli séduit et convainc l’auditoire par son humour, sa fougue et sa passion. Il nous tarde tous de prendre le volant de son merveilleux bébé, tel qu’il l’appelle, dès le dimanche matin 8 heures. La nouvelle Focus est un condensé de tout le savoir-faire Ford en matière de nouvelles technologies, de qualité, et de sécurité ( indicateurs  de panneau, indicateurs de franchissement de lignes, indicateurs d’angles morts …)

 

La première étape du rallye nous amène de Paris à Metz avec un arrêt déjeuner à Reims, sans compter les étapes liées aux résolutions des énigmes que certains d’entre vous ont pu suivre via Twitter ( acheter du Brie à Meaux, photographier la statue de Jean de La fontaine à Chateau-Thierry …). La conduite se fait “à l’ancienne”, sans système de navigation, mais avec une bonne vieille carte routière et un road book quelque peu … approximatif! Qu’importe; l’enjeu n’est pas d’arriver le premier, mais de solutionner des énigmes tout en tentant de battre des records d’écoconduite. Dès lors nous avons tout loisir de découvrir et d’apprécier les prestations de la nouvelle Focus, son grand confort général, sa qualité de fabrication et ses équipements technologiques  (dont l’aide au sationnement vraiment bluffante). Pour le look c’est autre chose … Nouvelle focus, certes, mais pas franchement de quoi héberluer les passants sur notre passage. La Ford est soignée, valorisante, mais terriblement consensuelle et passe partout hormis ses écopes triangulaires de calandre qui brusquent son faciès. pour ma part, je regrette les feux arrières verticaux, véritable marque de fabrique du modèle depuis sa création. Le profil arrière de la caisse peu apparaître martyrisé par une découpe des feux dans les ailes particulièrement inélégante.

L’étape de Metz donne lieu à un challenge “stationnement”. Son but est de défier la technique en se garant mieux et en moins de temps que l’assistance qui gère tout (ou presque) toute seule : le pédalier reste sous le contrôle du conducteur. Notre nuitée messine est l’occasion d’une rencontre passionnante avec le designer responsable du projet Evos, Ernesto Rupar ( ex GM : Opel et Saab). En axant sa présentation sur les enjeux et les valeurs du concept car découvert à Berlin, Rupar revendique une évolution du design Ford vers un positionnement premium. La Ford Evos a le souci du détail, des détails dignes d’un véhicule haut de gamme. Selon Ford, il y a une nouvelle génération de clients qui recherchent exclusivement des produits au design haut de gamme et ce à tous les niveaux de prix. La griffe premium DS chez Citroën en est le plus bel exemple. Si Ernesto Rupar confirme que la plus part des éléments de cette évolution du Kinetic design se retrouveront très bientôt sur des modèles de série, il confie aussi à regret qu’aucun projet de coupé n’existe aujourd’hui chez Ford.

 

Pas le temps de souffler, le jour se lève à peine sur Metz qu’il faut déjà rejoindre Saarlouis en Allemagne. C’est là que sont montées les Focus et Kuga dans une usine qui vient de fêter ses 40ans. Aucune photo n’est permise, alors réjouissez-vous de pouvoir admirer les racks de pare-chocs en attente de montage à l’extérieur du bâtiment et le petit train à bord duquel nous avons suivi les chaînes de montage de la Focus, de la sortie de presse des tôles brutes jusqu’au premier tour de clé pour rejoindre l’aire de stockage avant livraison.

 

Ford, star de l’IAA Frankfort.

 

L’ultime étape du rallye relie Saarlouis à Francfort via des portions d’autoroutes à vitesse libre. Au vue de sa puissance et de son postionnement de petite familiale tranquille, la Focus s’en tire très honorablement. Elle atteind les 200km/h dans un confort toujours satisfaisant malgré des reprises parfois un peu longues. Francfort est en pleine émulation autour des préparatifs de l’ouverture du salon à la presse. Mes collègues bloggers et moi même sommes conviés à assister à la soirée d’inauguration du stand Ford à la veille de son ouverture officielle à la presse. L’endroit est majestueux, immense, jamais les produits Ford n’avaient trouvé meilleure vitrine. Ford est un peu chez lui en Allemagne et la différence avec sa présence au mondial de Paris est éloquente. Le fond du stand s’ouvre sur une piste d’essais extérieure privative ! A côté des dernières innovations en sécurité et motorisations propres, le concept Evos joue une nouvelle fois les vedettes avec une arrivée sur scène digne d’une popstar américaine. Les choristes ne sont pas en reste. Autour de l’Evos, les Fiesta St et Focus ST se chamaillent le meilleur applaudimètre. Contrairement à la Fiesta, la Focus ST est dévoilée dans sa livrée définitive et en deux carrosseries, berline et break.

 

 

 

J. Mays ( vice président, directeur de la création) annonce fièrement que “les prochains véhicules Ford issus du nouveau plan seront toujours agréables à conduire, mais se verront dorénavant dôtés d’un fort caractère haut de gamme et, avant tout, d’une beauté à couper le souffle.”

 

 

 

Le nouveau design Ford en concession plus tôt que prévu.

L’annonce de la nouvelle image de Ford prendra forme très rapidement avec la commercialisation de nouveaux modèles inspirés par le langage stylistique du concept Evos dès 2012 ! Si officiellement Ford doit présenter l’année prochaine un monospace urbain rival des Meriva et C3 picasso (concept B-Max), on est en droit d’attendre et d’espérer une nouvelle Mondeo aux galbes aussi réussis que le manifeste Evos.

 

 

 

Photos : Philippe Kerleroux / sketches : DP Ford