Rappelez vous, en début d’année, Ginetta rachetait Farbio qui avait dans ses bagages une certaine GTS qui deviendra très vite Ginetta F400 mais qui est hélas trop chère et bien trop cossue, donc lourde, pour les amateurs de Ginetta. Qu’à cela ne tienne, chez Ginetta on s’est penché sur l’affaire et on vient de lancer la G60 qui est la version light de cette sportive. Une voiture que l’on peut mettre en face d’une Porsche Cayman S ou d’une Artega GT.La G60 est en fait la version “naked” de la F400 ce qui permet de faire passer d’un coup d’un seul la masse de 1100 à… 1100 kg seulement ! Etrange…Pour cela toutes les assistances, toutes les aides électroniques, l’équipement de confort, l’insonorisant ont été retirés de l’auto. Chez Ginetta à Graforth, on a aussi renforcée, rigidifié et allegé la coque de cette voiture qui est en fibre de carbone. Le moteur en position centrale arrière profite aussi d’un nouveau berceau tubulaire plus rigide et plus moderne que celui en tube carrés de chez Farbio. Le faux chassis qui maintient le train avant est lui aussi nouveau et tubulaire. La G60 est toujours propulsée par le V6 3.7 L d’origine Ford associé à une BVM6 mais pour cette première série de G60, il délaisse le compresseur pour redevenir atmosphérique et délivrer seulement 310 ch. Pour améliorer l’efficacité du train arrière, la Ginette G60 dispose d’origine d’un différentiel à glissement limité Quaife. Suspensions et système de freinage ont aussi été renforcés pour plaire aux pistards !

Cette G60 annonce un rapport poids/puissance de 3.55 kg/ch et revendique une Vmax supérieure à 265 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en moins de 4.0 secondes. Voilà pour les premiers élements de cette “nouvelle” G60 qui est plutôt une version “extreme” de la F400, sachez aussi que cette voiture est proposée au tarif de base de 79.500€ et qu’elle ne sera produite qu’à 50 exemplaires dans les mois à venir. Les amateurs de Ginetta à moteur central arrière vont devoir se dépêcher pour faire l’acquisition de cette nouvelle G60.

 

Via Ginetta.