Peugeot-RCZ-R.0

Dévoilé sous la forme d’un show car il y a 10 mois au Mondial de l’Automobile de Paris 2012, voici enfin le retour du fameux RCZ R qui se dévoilera cette fin de semaine à Goodwood dans sa version de série telle que nous pourront la découvrir en concession et sur nos routes dans quelques mois.

Avec l’arrivée de ce coupé RCZ R, c’est la Peugeot de série la plus puissance de l’histoire du constructeur sochalien qui s’avance. Reste que si on est surpris de se dire que cette auto avec son 1.6 L THP de 270 ch est la Peugeot la plus pêchue jamais construite, on peut aussi voir dans ce coupé sportif la volonté de Peugeot de monter à la fois en gamme et en puissance (réelle) pour ses prochaines voitures.

Au programme  de coupé , on découvre une nouvelle évolution du « classique » moteur EP6CDTR L4 1.6 L THP (Euro6).Ce bloc moteur est renforcé par un traitement thermique spécifique avant usinage pour renforcer sa robustesse. Un nouveau turbo Twin Scroll a été développé pour le RCZ R afin de bénéficier d’un dimensionnement idéal à ce niveau de performances. Le bloc mécanique est associé à un collecteur d’échappement acier à l’architecture inédite inspirée de la course (RCZ VLN notamment) ce qui lui permet de tenir dans de bien meilleurs conditions à des températures de fonctionnement plus élevées. Des nouveaux pistons assurant un taux de compression de 9,2 :1 ont été développés en partenariat avec MAHLE Motorsport. Ils adoptent une structure forgée ainsi qu’une nuance d’aluminium utilisée en Formule . Leur refroidissement est désormais assuré par 2 gicleurs au lieu d’un sur les autres versions du moteur 1.6 L THP. Les bielles évoluent elles aussi pour résister à une utilisation à hauts régimes. Leurs coussinets avec revêtement polymère permettent de résister aux pressions cylindre plus élevées (brevet Mahle). Ils sont appliqués en série en première mondiale sur RCZ R si l’on en croit Peugeot.

Installé sous le capot du RCZ R il offre 270 ch à 6.000 trs/min et 330 Nm entre 1.900 trs et 5.500 trs. On constate donc que ce bloc délivre la puissance spécifique de 168.75 ch/L ce qui est plutôt pas mal même pour une sportive ! Ce moteur est associé à une BVM6 adaptée à un usage sportif avec notamment un étagement revu. Pour que le RCZ R assure en toutes circonstance, Peugeot l’a doté d’un différentiel à glissement limité  Torsen qui favorise la bonne motricité. Ce coupé revendique une Vmax autolimitée de 250 km/h, un 0 à 100 km/h plié en 5.9 secondes et un temps de passage au 1000 mètres (D.A) fixé à 25.9 secondes. La consommation mixte annoncée est de 6.3 L/100 km et les émissions de CO2 sont limitées à 145 g/km.

Peugeot-RCZ-R.3

Le coupé est annoncé pour un poids à vide de 1280 kg ce qui permet au coupé Peugeot de revendiquer le rapport poids/puissance de 4.7 kg/ch. Peugeot met par ailleurs en avant son travail d’allègement qui a également guidé le développement des pièces spécifiques à ce modèle et a permis un gain de 17 kg par rapport à un RCZ de 200 ch.
Le coupé RCZ R bénéficie d’un traitement aérodynamique particulier avec notamment un aileron de coffre spécifique qui a permis d’augmenter l’appui arrière de 15 daN ce qui favorise la stabilité à haute vitesse sans dégrader la trainée. Le RCZ R repose sur un chassis adapté avec un centre de gravité abaissé de 10 mm, des réglages de suspensions spécifiques (voies, pince et carrossage, jantes plus large d’un demi pouce). Il est posé sur de nouvelles roues bicolores (diamanté/ noir mat) en 19 pouces et se chausse de pneumatiques Goodyear Eagle F1 Asymmetric 235/40 R19. Le freinage est assuré par des étriers fixes (peints en rouge) à 4 pistons qui pincent des disques ventilés et percés en 380 x 32 mm qui sont montés flottants sur des bols en aluminium. C’est Peugeot Sport qui a finalisé la mise au point du comportement routier du RCZ R.

Peugeot-RCZ-R.4

Esthétiquement ce coupé se pare d’arches de toit « noir mat, de fonds de phares assombris de couleur gris titane et d’un diffuseur spécifique qui vient compléter l’aileron arrière fixe. On note aussi la présence de deux belles sorties d’échappement chromées qui, associées à la nouvelle ligne, doivent donner au RCZ R une belle sonorité sportive.

Ce nouveau RCZ R est disponible en 4 livrées de carrosserie à savoir :

Rouge Erythrée / Noir Perla Nera / Gris Sidobre / Blanc Opale

Ces coloris peuvent être associés à un toit carbone brillant ou satiné, à des stickers de carrosserie et des coques de rétroviseurs noir brillant ou noir satiné.

Peugeot-RCZ-R.8

Dans l’habitacle, on découvre une ambiance sportive faite de nouveaux sièges sports « semi baquet » dessinés par Peugeot Sport, d’un volant au diamètre réduit, de pièces et d’inserts en aluminium (pommeau de levier de vitesse, pédalier, plaque de console avec logo) , d’une console centrale en laque noire brillante. Les sièges sont recouverts d’une sellerie mixte cuir Nappa noir/ alcantara noir avec surpiqures contrastées rouges et la planche de bord est elle aussi recouverte de cuir surpiqué de fil rouge. On notera la présence d’un petit monogramme R brodé sur chacun des appuies têtes des sièges avant. Toujours au chapitre des équipements, le RCZ R dispose de série des projecteurs au xénon, du système multimédia WIP Nav Plus et de surtapis assortis à l’ambiance de l’habitacle.

Après Goodwood, la voiture sera présente au salon de Francfort où nous devrions connaitre exactement son niveau d’équipement et sa tarification, puis elle arrivera en concession avec le millésime 2014. On terminera avec une note d’humour franc comtois présente dans le dossier de presse qui permet à Peugeot de justifier cette énième présence du 1.6 L THP : « Le downsizing est une tendance forte, pas seulement en série, on l’observe aussi en sport automobile, les disciplines majeures utilisent un moteur turbo de 1.6 L puisque même la Formule 1 y passe en 2014″…

Via Peugeot.