plateforme emp2.2

Alors que nous sommes à quelques mois de la présentation de la Peugeot 308 Mk2 (Genève ? Francfort ?), PSA dévoile sa nouvelle plateforme modulaire qui va servir de base à cette future compacte mais aussi à de nombreux autres modèles du groupe automobile français dans les prochaines années.

Volkswagen Group a sa plateforme MQB, PSA aura son EMP2 (Efficiency Modular Platform) qui doit permettre de construire la majorité des futurs véhicules de Peugeot et Citroën mais il est aussi fort probable que cette base serve aussi à de futures Opel. Cette plateforme pourra ainsi être équipée de différents types de motorisations transversales mais aussi de suspensions spécifiques notamment à l’arrière puisque l’EMP2 est prévue pour un système de types barre de torsion mais aussi multibras (soit pour une traction, soit pour une propulsion). La plateforme est prévue pour pouvoir accueillir une transmission 4RM ou un système hybride de type Hybrid4 avec moteur électrique placé à l’arrière. Peugeot annonce un gain de poids de l’ordre de 70 kg mais aussi une baisse de 22% des émissions de CO2 des motorisations qui seront affectées à cette plateforme.

Cette nouvelle plateforme prévoit aussi deux types de position de conduite (haute et basse) en fonction de la destination de la plateforme, par exemple un coupé ou un crossover. L’EMP2 est aussi prévue pour accueillir de deux à sept sièges ce qui lui ouvre le segment des monospaces ou des ludospaces. Bien sur cette nouveauté technique est prévue pour les berlines ou breaks des marques du groupe automobile.

Cette nouvelle base pour le développement des prochaines Peugeot et Citroën est prévue pour couvrir quasiment l’ensemble des gammes sauf celui des mini citadines. L’EMP2 devrait donc se retrouver sur la grande majorité des Peugeot et des Citroën de la fin de la décennie. Si cette technologie moderne est intéressante en terme de coût de développement mais aussi de production, il n’en est pas de même en terme de plaisir au volant puisque finalement un coupé normalement sportif et un crossover partageront le même chassis et donc les mêmes réactions sur la route. Bien sur chez PSA, on met en avant le fait que cette nouvelle plateforme EMP2 devrait satisfaire l’immense majorité des clients mais on en arrive à une quasi uniformisation des gammes mais aussi des sensations… Dans les prochaines années, ce sont plus de 50% des futurs modèles de PSA qui seront construits autour de cette nouvelle structure. Les voitures des segments C et D devraient être les principales bénéficiaires de cette plateforme qui a demandé le dépôt de plus de 115 brevets.

Pour découvrir cette nouveauté technologique essentielle pour PSA, c’est en vidéo et c’est par là.

Reste maintenant à en apprendre plus, ce sera chose faite quand nous saurons quand la future 308 sera dévoilée officiellement avant de remplacer la vieillissante 308 actuelle qui n’est finalement qu’une évolution de la 307. A suivre.

Via PSA.