Logo Ford Mustang

Oublions quelques instants l’actualité automobile du jour ! Laissons de coté les émissions de CO2, une énième taxe qui nous pourrit la vie, la 47eme série limitée de la Mini, la ixième nouvelle usine ouverte en Chine dans le cadre d’une co-entreprise, les débats stériles entre Nicool et les amateurs d’italiennes ou la nouvelle qualité des plastiques moussus des Audi 2014 pour revenir vers ce qui nous anime tous ou presque c’est à dire les autos sympas, pas trop communes sur nos routes, qui marchent bien et fort, qui ont un beau bruit et une belle allure !

Portons ce soir un regard vers l’une des autos américaines préférées des européens (surement à cause de sa rareté sur nos routes !), la Mustang. Elle est avec la Wrangler, la Camaro ou la Corvette une des autos que l’on a tous plus ou moins apprécié durant sa vie de passionné de voiture.

Nous commencerons ce soir par jeter un oeil en direction de l’avenir de la Ford Mustang et de la nouvelle génération qui finalise actuellement sa mise au point avant une présentation attendue dans les prochaines semaines. Au chapitre des nouveautés, on notera l’abandon du pont arrière rigide, le retour de l’appellation Mach1, du moteur 4 cylindres, une diminution des dimensions (~35 cm de moins), un baisse du poids (-175 kg) et surtout pour nous européens, l’arrivée de l’auto dans le réseau de Ford Europe en 2015.

Après les récents spyshots qui nous ont permis de nous faire une idée assez juste de la face avant, un juste avis sur le profil, les illustrateurs se sont mis au travail pour nous proposer des images réalistes de ce que sera la Pony car de septième génération. Aussi pour vous aider à imaginer ce que sera la ‘Stang Mk7, je vous propose des illustrations crédibles et toutes récentes qui nous viennent du site américain Mustang6.

Ci dessous, l’illustration qui me plait le plus …

Ford Mustang Mk7 2014-2015.1

Après la Mustang Mk7, retour vers le passé et des « Pony car » remises à l’ordre du jour avec d’abord l’Equus Bass 770 (prononcez Seven Seventy) qui est la version contemporaine d’Eleanor. Basé à Detroit, Equus Automotive propose pour 250.000$, une Mustang revisitée et remise au goût du jour mécaniquement tout en respectant l’esprit des années 68-69.

Un chassis entièrement revu, des liaisons au sol actualisées, des gros freins Brembo avec disques en carbone-céramique pincés par des gros étiers à 6 et 4 pistons, des roues en 19 pouces chaussées en Michelin Pilot Sport en 255/40 et 285/40 sont au programme de cette Equus Bass770. La belle américaine est propulsée par un V8 6.2 L compressé qui développe 640 ch à 6500 trs/ et 820 Nm dès 3800 trs. L’ensemble est servi par une BVM6.

Equus bass 770.15

La Bass SevenSeventy revendique une Vmax de 321 km/h et un 0 à 100 km/h plié en moins de 3.5 secondes. Ici on ne rigole plus et on est dans la lignée des Shelby GT500.

L’habitacle est lui aussi revu et corrigé à la façon 2013 avec un aspect et un mobilier à l’apparence renouvelée et de qualité. Personnellement, je trouve cet espace à voyager pour deux ou quatre, fort réussi mais ce n’est que mon avis !

Pour retrouver l’Equus Bass770  en vidéo, c’est par ici :

Partons maintenant à la rencontre d’un passionné, Steve Strope, qui nous présente sa Mustang Fastback motorisée par un moteur V8 Ford/Lotus Indy Car 1966 remis à jour et en forme. On appréciera le mélange des genres entre la muscle car américaine et la livrée européenne du Martini Racing. Une voiture créée en hommage au rallye et aux voitures sportives de l’époque dont faisait partie la Mustang. Pour découvrir cette belle américaine, c’est par là.

On ne peut pas parler de Mustang et des USA sans faire un détour dans le garage de l’excellent et toujours intéressant Jay Leno. C’est un peu comme lorsqu’on parle 911, on pense Paul Frère et Spa ou José Rosinski quand il s’agit d’Alpine ou de Renault sportive ! Retour vers les GT500 et Boss 302 avec l’homme à la chemise en jean inusable puis avec Chris Harris au volant d’une Shelby GT500 Super Snake Mk5.

Ci dessous, une superbe  Ford Mustang GT 390 Fastback 1968 Big Block 6.4 L en livrée Highland Green…Un p »tit air de Bullit…

Le son d’une Mach 1, le matin ça fait du bien !

Je terminerais ce petit sujet avec deux vidéos plus « historiques » qui nous emmènent vers Serge Gainsbourg et Steeve McQueen.

Rien d’exhaustif, rien d’objectif ce jour, seulement l’envie de laisser de coté l’actualité automobile pas toujours passionnante, pas forcément charmeuse et de plus en plus banale, normalisée, formatée aux règles de l’insupportable « politiquement correct ». Envie aussi de vous faire découvrir ou redécouvrir une auto historique et le fameux « glouglou » que seuls les V8 US savent si bien faire. Un V8 US a toujours été et reste un moteur particulier mais je peux vous assurer que ça ne laisse pas indifférent même si on apprécie les V6 Alfa, les V12 italiens ou les flatsix allemands. A apprécier sans modération notamment en ces temps d’autophobie galopante et de désamours pour les voitures.

Ford Mustang  1965

Via Youtube, Mustang6, WS, Petrolicious, Ford.