Porsche 911 GT3 (type 992) : du nouveau mais pas trop

A l’époque où il y avait encore des salons, les constructeurs aimaient bien présenter leurs autos en même temps. Cela permet de ne pas laisser toute la place au confrère mais néanmoins concurrent. Finalement, peu de choses ont changé, si ce ne sont les petits-fours remplacés par un Nespresso de la cuisine de chaque journaliste/bloggeur/influenceur qui regarde l’évênement en direct depuis son bureau. Bref, Porsche nous présente la quatrième génération de la 911 GT3.

Porsche l’annonce comme la 7e génération du modèle en comptant les évolutions moteur des grandes générations de la Porsche 911. Pour ma part, je reste à 4. A part ça, que va nous offrir cette nouvelle terreur ? Somme toute, quelque chose d’assez classique.

Le moteur est le 6 à plat de 4 litres, atmosphérique. Il développe 510ch à 8400 tours/minutes et 470Nm de couple. La boîte de référence est manuelle à 6 rapports, la PDK est disponible en option. La 911 GT3 reste bien évidemment une simple propulsion mais conserve les roues arrières directrices, favorables à l’agilité mais aussi à la stabilité.

La voiture se veut en ligne directe avec les versions RSR qui écument les circuits, même si la future GT3 RS sera plus proche de la piste qu’elle. C’est l’aérodynamique qui a été le plus travaillée avec notamment ce spectaculaire aileron, de moins en moins discret. Outre le travail habituel sur l’allégement et les trains roulants, la 911 GT3 offre quelques spécificités dans un intérieur très proche de la 911 Carrera habituel avec un écran dédiés au informations circuit, l’arceau optionnel, ainsi qu’un désormais assez classique chronographe pour le poignet du pilote.

Circuit toujours avec l’annonce d’un record pour une voiture sans turbo sur le Nürburgring avec un tour bouclé en moins de 7 min, sur la version “longue” de l’Enfer vert (200m de plus qu’avant). C’est plus vite qu’une Ferrari 488 Pista ou qu’une 991 GT2 RS, toutes deux très nettement plus puissantes et bien aidées par un couple de camion. C’est aussi comparable au temps réalisé par la 918 Spyder. La 992 GT3 va donc très vite, vraiment.

Disponible dès mai 2021 pour la somme de 170 000€ (hors options), on peut déjà parier que cette nouvelle GT3 saura ravir ceux qui pourront la conduire sur tous les circuits du monde et ailleurs. Compte tenu de l’aura du modèle et de la qualité que tous lui trouvent, difficile de blâmer Porsche d’évoluer par simples touches.

Crédit photos : Porsche