911, Turbo et Turbo S

En cette année de cinquantième anniversaire de 911, c’est la fête chez Porsche et pour la gamme 991 puisqu ‘après la GT3, les versions GT3 de course, la RSR et avant la très attendue version Targa, c’est au tour des 911 Turbo et Turbo S (pour nous faire patientier jusqu’à la bouillante GT2 !) de se dévoiler.
Porsche choisi donc les 40 ans de la 911 Turbo (la 930 Turbo originelle à moteur flatsix 3.0 L turbocompressé de 260 ch fut présentée au salon de l’Automobile de Paris 1973) pour lancer les deux nouvelles versions de sa mythique sportive. Pour l’anecdote, on remarquera qu’en 40 ans, la puissance a été multipliée par 2 et est passée de 260 à 520 pour la version Turbo de « base ».

Pour cette nouvelle génération de 911 Turbo, le constructeur de Zuffenhausen n’aura pas attendu très longtemps puisqu’entre le lancement de la génération 991 et et ces versions Turbo et Turbo S, il se sera écoulé à peine un an et demi. Les 911 Turbo et Turbo S partagent le flatsix 3.8 L suralimenté par deux turbocompresseurs à géométrie variable pour des puissances respectives de 520 et 560 ch.

La 911 Turbo revendique la puissance de 520 ch entre 6000 et 6500 trs/min, un couple de 660 Nm de 1950 à 5000 trs et même 710 Nm lorsque la fonction Overboost du Pack Sport Chrono (option) est activée. Bien sur la 911 Turbo est une 4 roues motrices et c’est la boite de vitesse PDK7 qui assure la transmission de la puissance.
La 911 Turbo annonce une Vmax de 315 km/h, plie le 0 à 100 km/h en 3.4 secondes (3.2 secondes en mode Sport Plus). La consommation mixte est de 9.7 L/100 km et les émissions de CO2 limitée à 227 g/km soit une baisse de plus de 16% par rapport à l’ancienne génération.

La 911 Turbo S est elle aussi dotée du même bloc moteur biturbo mais dans une version qui développe 560 ch entre 6500 et 6750 trs/min, un couple moteur de 700 Nm de 2100 à 4250 trs (750 Nm entre 2200 et 4000 trs  la fonction Overboost). La 911 Turbo S est elle aussi une intégrale avec boite de vitesse à double embrayage PDK7. Elle avance une Vmax de 318 km/h autolimitée, un 0 à 100 km/h en 3.1 secondes (0 à 200 km/h en 10.3 secondes) pour une consommation mixte de 9.7 L/100 km et 227 g de CO2/km. La Turbo et la Turbo S sont bien sur soumises au malus écolo maximum de 6000€.

Les deux modèles dispose de série du système Porsche Active Aerodynamics ou PAA (une nouveauté pour la 911 Turbo) du système de stabilisation du roulis Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC), Porsche Active Suspension Management (PASM)qui gère électroniquement les amortisseurs et enfin du système Porsche Stability Management (PSM). Gros freins en acier ou en carbone-céramique seront au programme de ces grandes sportives allemandes.

Pour ce qui est de l’allure générale des ces deux nouvelles 911, on notera essentiellement de nouveau pares chocs avant et arrière, les prises et extracteur d’air sur les belles ailes arrières, le double aileron (option), les nouveaux rétroviseurs ou les ailettes spécifiques des prises d’air avant de la version S. On distinguera aussi les deux modèles par leurs jantes alu et par leur nombre d’écrous : 5 sur la Turbo, un écrou central sur la Turbo S.

Pour ce qui est de l’habitacle, pas de surprise et on retrouve avec plaisir l’espace à vivre de la 911 avec ses compteurs ronds, son volant sport et une ambiance qui marie avec une réussite certaine, rigueur germanique, sportivité et luxe. Bien sur on est loin de la 930 Turbo ou de la Carrera RS mais les amateurs apprécieront l’espace à vivre de cette grande sportive à 4 places.

 

Pour retrouver les 911 Turbo et 911 Turbo S en vidéo, c’est par là.

Les 911 Turbo et Turbo S sont d’ores et déjà au catalogue du constructeur allemand et les prix français sont les suivants :

Porsche 911 Turbo : 163.919€

Porsche 911 Turbo S : 197.288€

Des voitures dont nous reparlerons dans quelques semaines au moment de l’arrivée sur nos routes de ces deux stuttgartoises.

911, Turbo et Turbo S.12

Via Porsche, Youtube.