Après des mois d’euphorie, d’embauche de personnel intérimaire ou en CDD, le groupe automobile franc comtois va procéder à quelques réajustements dans son fonctionnement industriel et cela passe par… la suppression d’heures travaillées par les salariés.

 

le-logo-de-psa-peugeot-citroen

On apprend ainsi que l’usine PSA de Mulhouse a programmé en octobre plusieurs jours de chômage partiel sur la ligne de fabrication du petit crossover Peugeot 2008.
Le calendrier prévisionnel de l’activité pour le mois d’octobre présenté le 28 août dernier lors de la réunion de comité d’établissement, prévoit au minimum la mise à l’arrêt de la ligne de production de la 2008 pour le matin du vendredi 24 octobre, puis les 27, 28 et 29 octobre toute la journée a précisé le porte-parole du site mulhousien. Les Citroën C4 et DS4 seront également concernées par une pause dans leur fabrication durant 5 journées complètes en octobre prochain. Cette décision indutrielle (mais aussi financière)  s’explique par la baisse traditionnelle des stocks prévue chaque fin octobre notamment pour éviter d’avoir sur les bras des versions 2014 en janvier 2015 qu’il faudra brader durant un trimestre afin de les écouler. La direction continue et explique que la demande commerciale reste extrêmement forte pour ce modèle agé de seulement 20 mois. Un autre élément tient dans la volonté du groupe automobile de limiter les ventes faites avec des remises importantes  et ceci de façon à augmenter le « net pricing » des véhicules de la marque dans les prochains mois.

Rien d’alarmant donc pour l’instant puisque cette décision est un simple réajustement mais il faudra toutefois garder un oeil attentif vers de possibles décisions similaires sur d’autres chaines de fabrication de PSA.

Via AP, Reuters, PSA.