Le grand spécialiste français de la transformation, du recyclage et de la commercialisation des matières plastiques a remporté le marché pour la fourniture à Audi de petits réservoirs spécifiques destinés à contenir le liquide AdBlue qui permet de détruire 95% des oxydes d’azote et de réduire de 8 à 10% les émissions de CO2.

L’industriel français de Levallois a signé un contrat qui porte sur la fourniture annuelle de 500.000 réservoirs destinés à équiper les Audi TDI dès le millésime 2015. Le chiffre d’affaire estimé par Plastic Omnium est de 500 millions d’euros sur 7 ans soit la durée de vie commerciale des prochaines voitures du constructeur d’Ingolstadt. Le groupe français que ce contrat est significatif pour sa division Automobile qui a réalisé en 2010 un CA de 3.5 milliards d’euros (P.O Auto Inergy, P.O Auto Exterior, HBPO, IPO). Laurent Burelle , pdg du groupe explique que Plastic Omnium travaille depuis près de 5 ans sur ce type de produit et qu’avec le durcissement des normes anti pollution, les premiers marchés se mettent en place et l’investissement initial de 100 millions d’euros devrait être assez vite rentabilisé avec Audi et les autres acheteurs de la technologie SCR qui vise à faire la chasse aux fameux NOx oubliés par nos dirigeants !

Enfin sachez que l’entreprise française a remporté le marché face à un géant du secteur des équipementiers automobiles, le groupe allemand Bosch, grand partenaire de VW Group. Il y aura donc un peu de France dans les Audi des prochaines années, ça méritait d’être relevé.

Via PlasticOmnium, LeFigaro.