Juste les faits, rien que les faits… Un conducteur ardennais de 34 ans vient d’être condamné par le TGI de Charleville-Mézières à 6 mois de prison ferme, l’annulation de son permis, 600€ d’amende et à la confiscation de son auto  pour avoir été contrôlé à 253 km/h sur l’A34 sur une portion dont la vitesse était limitée à110 km/h mais ce n’est pas tout puisque l’automobiliste était récidiviste, avait un taux d’alcoolémie de 1.72 gramme par litre de sang, était au volant d’une voiture trafiquée ( en clair, un coupé Fiat L5 2.0 L Turbo tuné et boosté  ! ) et a obligé les gendarmes à une course poursuite !

Carton plein et quinté gagnant pour ce chauffeur qui va passer quelques mois au frais et au calme.

Via LePoint.