Dans la direction de Genève au niveau de St Julien en Genevois ! La belle autoroute alpine (une des plus chère aussi au péage !) dispose donc d’un radar qui a en 2011 flashé en moyenne 462 voitures par jour. Ce radar a aussi rapporté la modique somme de 22 millions d’euros en 2011 (estimation minimum d’AutoPlus) si on se base sur des contraventions forfaitaires de 135€ (< 50 km/h au dessus de la Vmax autorisée).

Le radar classé n° 2 est quasi parisien puisque situé quai du 4 septembre entre Puteaux et Issy les Moulineaux (364 flashs/jour) et celui qui est n°3 est sur l’A7 entre Lyon et Marseille (352 flashs/jours). AutoPlus fait aussi le compte du nombre de flash en 2011 et ce sont au bas mot au moins 13 millions d’infractions qui ont été sanctionnées par les radars français. C’est un million de plus qu’en 2010 soit une augmentation de plus de 8% des infractions relevées liées à des excès de vitesse. Il n’est pas sur du tout que nous roulions plus vite mais entre les tout petits excès de vitesse qui sont nombreux et les centaines de nouveaux radars mis en fonction, nous y sommes !

Vous serez heureux d’apprendre que le radar le moins prolifique est situé en Corrèze sur la D17 entre St Aulaire et Varetz ( Claude doit se dire que c’est un coup de François et Jacques ! 😀 ) puisqu’il a flashé une seul fois l’an passé. Sachez aussi que l’on ne flashe pas beaucoup en Vendée, en Dordogne ou dans l’Aveyron, alors que le Nord, l’Essonne et le Val de Marne sont des champions de la photo souvenir automobile.

Un petit mot pour les radars de Feu Rouge qui ont vu en 2011 leur activité croître de 75% et sans surprise on apprend que les plus actifs sont situés en région parisienne. 2012 devrait être du même tonneau en terme de nombre de voitures flashées puisqu’on sait que l’état a encore prévu l’installation de plusieurs centaines de radars. Par ici la monnaie !

Via AutoPlus.