A quelques jours de la « révélation » de la Renault Zoé, il est bon de faire un retour vers une vraie citadine nécessaire, pour ne pas dire vitale, à Renault, la Clio IV. En fin de semaine Carlos n°2, Carlos Tavarès, tenait conférence pour parler de l’avenir du groupe Renault dans son ensemble mais aussi pour donner les premiers éléments fiables au sujet de la prochaine génération de Clio qui sera présentée dans 6 mois.

4.05 m telle sera la longueur de la future Clio IV qui ne grandit que de 2 cm par rapport à l’actuel modèle. 2 cm de plus mais aussi 100 kg de moins ce qui devrait aider à la vivacité de la citadine. Comme nous le savons tous, la Clio IV reprendra la plateforme de la Clio III revue, corrigée et adaptée aux contraintes du moment. Cette affaire ne devrait poser aucun problème quand on sait que l’actuelle version tient encore le haut du pavé en matière de comportement routier. Mécaniquement la Clio IV proposera bon nombre de nouveautés et on devrait découvrir sur la citadine le nouveau moteur L3 Turbo de 0.9 L dans une version forte de 90ch, le 1.2 TCe en 115 ch (sans compter le 1.2 L 75 ch LEV et une possible évolution du 1.4 L TCe). Du coté des diesels, ce sera l’apparition du récent 1.5 L dCi en version 75 ch et l’arrivée d’un nouveau 1.2 L dCi fort de 90 ch émettant moins de 80 g de CO2/km. Bien sur d’autres versions des 1.5 L dCi et d’autres moteurs essence sont aussi annoncées mais un peu plus tard et au rythme de l’évolution de la Clio IV.

Une boite de vitesse robotisée à double embrayage sera aussi de la partie ainsi qu’un « bel arsenal » high tech (démarrage sans clef, système de démarrage en côte, caméra de recul, multiconnectivité avec interface comprenant 50 applis). A son lancement la Clio 2013 ne devrait être disponible qu’en 5 portes avant l’arrivée d’une version 3 portes et d’une version Estate présentée en fin d’année prochaine. Des versions luxueuses et sportives seront bien sur au catalogue de la Clio IV dont la production débutera en juillet prochain sur les sites de Flins et Bursa (Turquie). La citadine sera dévoilée en septembre 2012 au Mondial de Paris avant d’être commercialisée en octobre en même temps que la Zoé à moteur électrique !

Avec cette nouvelle Clio, Renault vise une place dans le top 3 européen des ventes du segment tenu actuellement par les allemandes Polo, Fiesta et Corsa. Clio IV aura aussi la charge de faire gagner plus d’argent à Renault  notamment grâce à des coûts de développement moitié moins élevés que sur la Clio III. On apprend ainsi que la nouvelle Clio n’aura couté en investissement que la 500 millions environs contre près d’un milliard à l’actuelle génération. Plus de modernité, plus d’agrément mais aussi plus de ventes, plus de rentabilité sont au programme de cette prochaine génération de la Renault Clio. A suivre

Via Renault, LaTribune.

Credit illustration : Schulte pour L’AutomobileMagazine.