C’est par communiqué que Renault a annoncé ce matin le départ de Patrick Pélata, ex directeur général délégué aux opérations de Renault jusqu’en avril 2011 (plus simplement ex n°2 de Renault), quittera Renault le 16 août prochain. Il avait alors payé la fumeuse affaire des cadres espions qui avait fait beaucoup de bruit pour rien fin 2010 et début 2011. 

Depuis le printemps de l’an passé il était toutefois resté chez Renault mais au sein d’une filiale plus discrète, RNBV, qui est une entreprise néerlandaise commune à Renault et à Nissan. Cette entreprise a en charge le développement et la mise en place juridique des projets de l’alliance tout en coordonnant les activités communes comme les achats, les relations avec les fournisseurs ou la mise en place de process communs aux différentes structures concernées. L’homme discret ne laissera pas grande trace dans la vie de l’entreprise au delà de cette affaire d’espionnage supposé et de barbouzerie mais on se dira tout de même qu’il a servi de fusible pour désamorcer ce qui aurait pu être un gros coup dur pour le grand patron de l’Alliance. Bon vent à lui et bonne continuation.

Via Renault, AFP.