Renault-Samsung a dévoilé ce jour la nouvelle génération de SM7 qui va remplacer dès l’an prochain l’actuelle version développée sur la plateforme de la Nissan Téana qui date déjà de 2003.

Une berline aux dimensions généreuses qui a quelques influences de modèles récemment sortis sur le marché. Ainsi la face avant peut rappeler l’Insignia, la calandre a aussi un petit quelques chose de celle de la Kizashi, les feux arrières s’inspirent de ceux de la Wind ( forme ), mais aussi de ceux de la 9-5 voire même un rien de ceux de la One-77 ( surement que Steve Norman a prêté son Aston personnelle aux designers coréens ! ) dans leur continuité de leur dessin.

 

Quant au profil, on pourra peut être y voir de la Laguna III et personnellement j’y vois un peu de Nissan Fuga sans les ailes marquées. En tout cas, une auto bien plus statutaire et valorisante que la récente Latitude développée sur la base de la SM5 qui dispose d’ailleurs de la plateforme de la Laguna III.

 

Pas plus d’indication pour le moment de la part du constructeur coréen sur les spécifications de cette auto, ni au sujet des motorisations et encore moins pour l’équipement ou l’aspect de l’habitacle. Reste qu’au moment où Renault se cherche vraiment sur les segments des familiales et des grandes routières, ne pourrait-on pas se dire que cette nouvelle SM7 aurait fait une plus agréable proposition que la terne Latitude tout en étant plus valorisante. On peut d’ailleurs se poser la question de savoir quel sort va réserver Renault-Samsung à cette nouvelle grande auto qui pourrait peut être bien servir de base à celle qu’on nomme déjà Safrane et qui devrait arriver dans quelques années sur le marché européen.

La voici dans la vidéo de la conférence de presse Renault-Samsung.

Une auto à suivre, à mieux découvrir dans les mois qui viennent afin de se faire une idée de ce que pourrait être une Renault HDG sur base Samsung Motors.

 

Via Samsung.