68d2e35e-76b3-4d64-ac47-3859932da887

Y’a pas que le diesel dans la vie ! Renault l’a bien compris avec sa gamme TCe, qui s’étoffe d’année en année. La nouvelle Talisman n’y échappe pas et goûte au plaisir du break couplé à celui de l’essence, le tout agrémenté de la boite auto, en conservant l’appellation d’origine contrôlée Estate. Ce cocktail pourrait-il séduire un père de famille en mal de coffre, de confort et d’agrément ? Réponse dans quelques lignes !

Les français ont du mal avec les breaks. C’est vrai que sur nos routes, on n’en croise pas tant que ça. La faute aux monospaces ou autres récents SUV (dont l’excellent Gabriel en essayait un exemplaire ici), qui ont relégué les berlines rallongées au placard en peu de temps. Pourtant, à y regarder de plus près, un break arrive, selon les marques, à avoir une ligne plus harmonieuse que sa sœur berline (non, je ne parle pas ici de la Golf 4…), conserve les qualités dynamiques de cette dernière en y ajoutant un gain non négligeable au moment de partir en vacances : la place dans le coffre ! La Talisman Estate va-t-elle vouloir perpétuer cette tradition tant appréciée des pays nordiques ? Pour commencer, on retrouve la berline 5 portes quasi à l’identique : l’intérieur conserve ses qualités initiales (et aussi les défauts of course !), avec le Multi-Sense permettant de contrôler le véhicule jusqu’aux ambiances lumineuses et gagne pas loin de 31 mm à l’espace aux têtes pour les passagers à l’arrière comparé à la berline.

L’extérieur, lui, donne une agréable sensation d’harmonie grâce à sa ligne très réussie. Le break ne gagne que 2 cm par rapport à la berline (4m86) mais le dessin suffit à lui apporter un équilibre certain. Mais cette part belle pour donner de l’espace aux passagers arrière sans pour autant rallonger le véhicule va se payer cash ! (Je vous entends déjà fredonner le tube de Brice de Nice…) Hé oui ! Incompréhension totale au moment de sortir mon double décimètre… Le volume du coffre (dont vous pourrez admirer l’ouverture électrique dans la vidéo en bas de l’article) est de… 571 litres ! On est déjà à 80 de moins qu’une Volkswagen Passat SW et 90 de moins qu’une Skoda Superb Combi, qui culmine à 660 litres ! On est déçu, fatalement… D’autant plus que c’est 35 litres de moins que… la berline du même nom ! Hé Chef, on a un problème non ? Oui, vous avez bien lu, la Talisman Estate a un coffre plus petit que la berline ! Ça la fout un peu mal quand même. Bon, elle se rattrape amplement une fois les sièges baissés grâce aux petites commandes accessibles du coffre et le très pratique plancher de coffre relevé pour obtenir 1700 litres et un magnifique fond plat. Pour aller chercher la dernière armoire chez Ikéa, ce modèle sera donc le bienvenu, par contre, faudra oublier les enfants pour le coup ! Au quotidien, il est clair que ce manque de volume ne devrait finalement pas trop pénaliser ceux qui auront craqué pour cette Talisman Estate.

C’est sans doute en période estivale où il faudra emmener les bambins à la playa qu’ils risquent de pester en se rendant compte, une fois la mule chargée, que la glacière électrique contenant les bières pour la journée ne rentrera finalement pas. Mais sinon, la Talisman Estate n’est-elle pas vouée initialement à avaler les kilomètres de bitumes d’autoroutes par des VRP ? Pourquoi donc nous mettre le TCe 150, le plus petit de la gamme ? Alors déjà, c’est 2000 euros d’économies par rapport à son frère mazout (dCi 160)… Ça peut faire la différence. Ce petit 150, c’est en fait le même bloc que le TCe 200, qui est dégonflé pour l’occasion. Au contraire des chronos d’ailleurs, qui prennent tous de l’embonpoint. On prend deux secondes de 0 à 100, ça fait mal. Oui ce TCe 150 est un peu léger… La boite EDC à sept rapports est parfois lente. On peut pester sur les reprises. Oui, ça arrive. Oui, la conso est sensiblement équivalente à la version 200 bourrins, normal, la caisse est lourde pour le moteur. Sur les 700 km de l’essai, j’ai tourné à 7,5 l / 100. Mais là encore, la TCe 150 est 1300 euros moins chère que la TCe 200. Ça peut aussi faire réfléchir. D’autant que sur la route, la Talisman, même en 150 chevaux, conserve un certain dynamisme, pourtant dépourvue de ses 4 roues directrices. Et le confort me direz-vous ? Franchement, il est réellement présent à tous les niveaux et à toutes les vitesses. Les roues de 18 pouces y sont sans doute pour quelque chose aussi, les bruits moteur et de roulage sont quasi-absents. La boite EDC à 7 rapports fait bien son taf, peut-être moins rapide qu’une DSG, elle ne manque finalement pas tant que ça de réactivité. Avec 220 Nm de couple, on ne se prendra pas de « coup de pied au cul » mais finalement ce n’est pas ce qu’on lui demande.

A moins de 36 000€ en finition Intens et moins de 33 000€ pour l’entrée de gamme, pour qui souhaite se déplacer avec sa famille dans le confort, sans se presser et en roulant french touch, cette Talisman Estate TCe 150 EDC mérite toute votre considération si vous lorgnez sur les 508, Passat, Mondeo et autres Superb. Vous passerez peut-être par la case « concessions » avant d’aller voir votre concessionnaire !

Merci à Renault pour le prêt.

Crédit photos & vidéo : S. Lecomte