BlogAutomobile

Renault va investir plusieurs centaines de millions d’euros pour son haut de gamme

Alors que d’un coté de l’Atlantique Carlos Ghosn annonçait les très bons résultats de l’Alliance en 2011, de notre coté, Carlos Tavarès, numéro 2 de Renault avait la charge d’annoncer en France un investissement de quelques 420 millions d’euros pour le site de Douai.

Cet important investissement financier avait été prévu dans le plan dévoilé l’an passé et il permet à Douai d’avoir la charge de la prochaine production des futurs modèles haut de gamme de Renault. Cet investissement se fait en parallèle de celui de 230 millions à Sandouville et au jeu des usines musicales, l’usine Georges Besse va récupérer les voitures du segment D, Sandouville perd les autos de ce même segment (Laguna, Espace) et Valence se voit dépossédée de la fabrication du Trafic qui va à Sandouville. Carlos Tavarès a aussi ajouté que la fabrication des Renault Haut de Gamme restera en France parce que c’est dans l’hexagone que Renault construit ses voitures à forte valeur ajoutée.

On a aussi appris que du coté de la renaissance d’Alpine, aucune décision n’est encore prise mais si Alpine renait, ce sera avec une production française et à priori dieppoise. Et puisqu’on parle de Dieppe, on a appris que le site  continuera à produire des Renault Sport et des Renault fonctionnant au GPL dans les prochaines années. Avec de telles annonces et malgré le possible report de certains projets en cas de conjoncture difficile on a aussi l’impression que ces nouvelles annonces visent à rassurer les salariés et sous traitants du groupe automobile tout en apaisant les syndicats qui voudraient avoir des vélléités de revendications ou d’agitations.

Via Renault.