Nous aussi, nous y étions mais il vous aura fallu patienter un peu avant de découvrir les sourires, l’amabilité, les poses ou la bonne dose de professionnalisme des hôtesses et mannequins qui viennent de passer 15 journées fatiguantes et surement très longues auprès des autos. Une session féminine 2011 qui est toutefois marquée par deux éléments, la taille 36 et la pâleur, qui ont du être les principaux critères sauf peut être du coté des stands italiens qui, une fois encore, étaient au dessus du lot même si le charme latin était moins présent qu’à l’accoutumée.

Aussi pour le plaisir de découvrir les belles de Genève, c’est par là.

Elles ont été une fois encore à la hauteur de la tâche et de la pénibilité de cette session genevoise avec le sourire mais aussi avec plus de froideur et d’austérité que par le passé ! Serait ce le signe que le centre « névralgique » du monde de l’automobile quitte l’Europe pour aller plus à l’est ! A voir dès Francfort en septembre prochain et pas seulement pour les jolis mannequins.

Crédits photos : Ugo Missana, Adrien Sené.