… des citadines premium ?

 

Vous la connaissez un peu depuis quelques jours et son apparition en spyshots dans un jardin où Opel devait réaliser un shooting ou le tournage  d’une vidéo de promo. Audi A1, Fiat 500, Citroën DS3 ou Mini ont donné à Opel l’envie d’aller voir sur le segment des citadines un peu huppées mais cette nouvelle Opel s’attaquera plus directement à la petite italienne notamment en matière de prix car le constructeur de Rüsselsheim annonce une politique tarifaire agressive ainsi qu’une grande offre en matière de personnalisation ce qui est un vrai plus en ces moments de grisaille et d’uniformisation automobile.

On appréciera ou non le design de cette nouvelle Opel Adam mais elle est assez singulière par le mix des influences qu’elle rassemble. Ainsi avec son toit  qui apparait comme flottant au niveau de montant C, sa calandre basse (qui rappelle un peu celle du Speedster), ses phares avant légèrement en boomerang (un rien Fortwo), son “popotin” façon Ka Mk1 ou le dessin des feux arrières qui a un zest d’inspiration de ceux de la Citroën Revolt, cette petite Opel est plutôt agréable et apporte un peu de fraicheur sur ce segment. L’habitacle est lui aussi assez réussi, assez moderne, jeune et dynamique notamment avec les versions qui pourront profiter d’inserts ou d’une sellerie colorés. Toujours au chapitre du design, on notera bien sur le pli de carrosserie latéral en forme de virgule qui signe les Opel récentes et les poignées de portes qui rappellent un peu celles de l’Astra GTC. L’Adam devrait aussi proposer au moins trois offres différentes de toit et une belle série de jantes alu.

L’Opel Adam se positionne en matière de gabarit entre la Fiat 500 et la DS ou l’A1. Elle est construite sur la plateforme de l’Opel Corsa (partagée avec des autos du groupe Fiat) dans une version raccourcie et elle propose les dimensions suivantes :

Longueur : 3.70 m

Largeur : 1.72 m

Empattement : 2.31 m (20 cm de moins que la Corsa et on est étonnamment près de celui de la 500 – 2.30 m -)

Voie avant : 1.485 m  et voie arrière : 1.478 m avec des roues dont le diamètre pourra aller de 15 à 18 pouces

Mécaniquement l’Adam proposera à son lancement au salon de Paris, 3 motorisations essence et pas une diesel. Nous retrouverons donc un L4 1.2 L 70 ch (moteur inexistant dans la gamme Opel et qui ressemble beaucoup au L4 1.2 L Fire 69 ch de la… Fiat 500 et de la Ford Ka !), un L4 1.4 L 87 ch et un L4 1.4 L 100 ch. Ces moteurs sont associés à une BVM5 et on découvre que le moteur 87 ch pourra être associé avec un Pack EcoFlex qui inclut notamment un système S&S. Par la suite , c’est à dire courant 2013, l’Adam devrait proposer un nouveau petit bloc moteur de type SIDI avec injection directe, suralimentation et nouvelle BVM6. Pour le moment Opel ne donne aucune performances ou consommations pour cette Adam qui semble vouloir, et c’est assez heureux, se passer de motorisation diesel au moins dans un premier temps car il y a fort à parier que le marché aura vite fait de demander ce genre de moteur.

ABS, ESP avec Hill Holder Control, 6 airbags, doubles prétensionneurs de ceintures, fixation Isofix et direction assistée électrique sont de série sur tous les modèles. Les jantes alu 17 et 18 pouces pourront être associées à un chassis sport surbaissé afin de ne pas donner à l’Adam une allure de sauterelle.

L’Adam proposera une nouvelle approche des niveaux de finitions pour Opel car plutôt que de se voir proposer des niveaux de hiérarchie classiques dans les niveaux d’équipement, le client pourra choisir entre trois ambiances personnalisées :

JAM : mode et les couleurs vives,

GLAM : élégance, un peu de luxe et de sophistication

SLAM : sportivité et dynamisme

Ces trois offres ouvrent la voie à des possibilités quasiment illimitées de personnalisation qui joueront avec une vaste palette de coloris de carrosserie, trois couleurs de toit, différentes harmonies intérieures assorties à des inserts et décors spécifiques ou même des ciels de pavillon différents dont un à diodes pour créer une ambiance fun, colorée ou… étoilée (un  peu comme chez Rolls Royce ?), sans parler encore d’autres spécificités de design. Pour le confort de conduite en ville, l’Opel Adam disposera en option d’un système de type Park Assist (APA II) qui sera associer à un détecteur d’angle mort (SBSA). Un volant chauffant sera aussi disponible au catalogue des options pour celles et ceux qui sont frileux des mains !

 

Aujourd’hui dans l’automobile pour être moderne, dans le coup et jeune, il faut être connecté et ce sera donc le cas de l’Adam. Chez Opel c’est  la première voiture disposant du nouveau système d’info-divertissement Opel qui permet d’utiliser les fonctions du smartphone du propriétaire avec une meilleure exploitation des données et informations puisqu’elles peuvent être utilisées avec plus de commodité et de flexibilité qu’avec un système conventionnel. Le nouveau système est, selon Opel, une véritable exclusivité sur le segment des mini citadines dites premium. Ce système permet de brancher non seulement un smartphone fonctionnant avec le logiciel iOS d’Apple mais également les systèmes d’exploitation Androïd ce qui le rend multicompatible et non limité à Apple comme c’est le cas chez presque tous les autres constructeurs allemands.

Le nouvel appareil d’infotainment permet de disposer de certains contenus du smartphone comme des applications de navigation reliées à Internet, d’info-trafic ou d’agenda et d’annuaire. Il recherche ces contenus et les affiche sur l’écran couleurs tactile HD de 7 pouces d’une façon intuitive et très proche de ce que l’on a sur le smartphone connecté. Il est également possible de disposer à bord de l’Adam de nouvelles sources de médias comme les lecteurs MP3/MP4, les iPodTM et les tablettes grâce à une connectivité BluetoothTM et une prise USB. Il existe aussi une entrée de type Jack est aussi au programme, enfin il sera également possible de visionner un film ou des photos sur l’écran mais uniquement lorsque la voiture sera à l’arrêt. Chez Opel on met aussi en avant la multiplicité des offres en matière de sellerie (tissu, cuir, alcantara), de surpiqures contrastée mais aussi d’inserts et de mobilier décoratif afin que chacun est son Adam personnalisée même s’il est fort probable qu’au bout de deux ans, on aura essentiellement droit à du gris, du gris foncé et pour les fous et les extravagants, du beige ou du rouge ! Pour découvrir l’Adam, voici deux premières vidéos (peu valorisantes et assez communes ! Pas terrible pour une mini citadine qui se veut singulière !)

La voiture sera donc présentée au Mondial de l’automobile fin septembre prochain. A partir de cette période, la voiture sera commandable chez les distributeurs mais il faudra hélas (c’est devenue une sale habitude chez Opel et Ford) attendre de longs mois avant de pouvoir prendre livraison puisque celle ci arrivera chez les distributeurs seulement en mars 2013 soit après le salon de Genève ! Pas cool et ça risque de faire un peu retomber le soufflé de la nouveauté.

 

Via Opel, Youtube.