Vous connaissez probablement tous la SECMA (Société d’Étude et de Construction de Mécanique Automobile) qui est un constructeur automobile français installé à Aniche dans le Nord. Depuis le début des années 2000, l’entreprise produit des véhicules légers (2 ou 4 places) et homologués. Parmi les véhicules construits par Secma vous avez peut être à l’esprit les mini roadsters Fun’ Extrem, F440 DCI et plus surement le sympathique roadster F16 à moteur Renault.

 

 

 

 

Le Fun Lander est la dernière nouveauté du constructeur. C’est un micro pick up bicolore à la « bouille » de batracien et à l’allure enjouée. On appréciera sa carrosserie faite de plastique peint et de plastique brut noir facile ‘entretien et qui supportera sans encombre de transporter de la terre, un peu de petit bois ou quelques accessoires de plage. Le Secma Fun Lander est plus long qu’une Smart de seulement 18 cm ce qui doit en faire probablement le plus petit pick up du marché… mondial ! Ainsi un Fun Lander c’est :

– Longueur : 2.87 m
– Largeur : 1.50 m
– hauteur : 1.64 m

Poids à vide : 394 kg

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Fun Lander est construit autour d’un chassis de type tubulaire mécano soudé qui propose 4 roues indépendantes pour mieux crapahuter. Le véhicule repose sur des roues soit en 175/70 R 13 soit en 2058/70 R 12 qui abritent 4 freins à disques qui ont la charge de freiner le pick up Secma. Sous le capot, n’attendez pas un gros V8 diesel, ni même un L4 1.5 L puisqu’il vous faudra vous contenter d’un petit L2 de 0.44 L (né Lombardini) qui développe 5.45 ch à 3700 trs/min et 20 Nm de couple dès 1700 trs. La puissance est transmise aux roues motrices via une boite de vitesse automatique à variateur. Bien sur dans cette définition, le Fun Lander ne va pas vous emmener chercher les chronos de folie puisqu’il est limité (électroniquement ??) à 45 km/h. On se dit qu’ailleurs qu’une version équipée de la mécanique 21 ch du roadster Fun’ Extrem serait une riche idée pour ceux qui ont envie de faire un pointe ou plus simplement de circuler avec une plus grande marge de sécurité.
Les amateurs de confort rustique et simple seront heureux de découvrir un habitacle tout simple seulement équipé de deux sièges facilement lavables, d’un volant, de deux vitres coulissantes et d’un combiné porte instrument qui semble provenir de  Renault (Twingo).

 

 

 

 

Au chapitre des options, on trouvera le « pare mouton », le chauffage, les portières rigides, la ridelle arrière rabattable et l’attelage mais il vous faudra faire l’impasse sur la sellerie en cuir, la hifi Bose ou les jantes alu en 18 pouces. Le pick up Secma Fun Lander sera disponible dans quelques semaines à un tarif que le constructeur annoncera sous peu.

Voilà tout de même une VSP plus sympa et plus jeun’s que vos vieilles Arola 10, Willam City ou Ligier JS4 (qui sont aujourd’hui  toutes trois en collection).

Via Secma.

NDLA : Nous reparlerons de Secma dans les prochaines semaines avec l’essai de la F16.