Kodiaq - 04

Long comme un jour sans pain, le teasing du Škoda Kodiaq continue. Aujourd’hui, non pas la révélation finale (ça c’est pour le jeudi 1er septembre), mais plus simplement l’habitacle.

Entre le concept VisionS de Francfort 2015 et la version finale, c’est quasiment un an de teasing, passant par des protos camouflés, des photos de morceaux disparates et autres cachotteries. Bravo les équipes marketing de Škoda, vous allez bientôt pouvoir partir en vacances ! Aujourd’hui, donc, la planche de bord, le coffre et les sièges arrières. Et juste un petit bout de siège avant.

Kodiaq - 02

Que pouvons nous déduire de ces photos ? Première constatation : la planche de bord ultra moderne du prototype de salon n’est pas reconduite. Ce n’est pas une surprise évidemment. A la place, un agencement typique « groupe VAG », bien carré, sérieux et sans guère de fantaisie. L’emplacement de l’écran multimédia évolue sensiblement en remontant au même niveau que les compteurs, c’est bien. Ce même écran semble équipé de la toute dernière version du système de navigation à écran tactile du groupe. Boîte 6 vitesses manuelles, transmission 4×4 indiquée sur le pommeau et système audio de marque Canton sont aussi visibles, ainsi que quelques placages de plastobois et un éclairage d’ambiance bleuté (modifiable ?). Très peu d’interrupteurs et commandes manuelles sont présents, au bénéfice des commandes sur la dalle tactile.

Propre et sérieux, le reste de l’habitacle est à l’image de la planche de bord. Le volume de coffre semble très généreux (donné pour 720 litres en configuration 5 places) et l’intégration du troisième rang de sièges a l’air très propre. Le deuxième rang peut se rabattre en 40 / 20 / 40, a priori en offrant un plancher plat.

Kodiaq - 04

Ces premières images nous montrent donc un intérieur d’une très grande sobriété, quasi monacale. Il nous reste encore 2 jours à patienter pour voir ce grand SUV de 4,70 m dans son intégralité. Rappelons qu’il sera d’un gabarit inédit pour le groupe, positionné à mi-chemin entre un Tiguan et un Touareg.

Crédits photo : Škoda