Les amateurs de petites sportives l’attendaient tant la précédente génération nous a tous séduit avec p’tit look sport, son moteur vif, son comportement facile, précis et son tarif serré. La nouvelle version ne devrait pas décevoir avec son allure de voiture de rallye sans peinture flashy ni stickers.

Au programme de cette Swift S , un beau kit aérodynmique qui intègre un nouveau pare choc spoiler, des masques de phares noirs, des ailes élargies, des bas de caisses qui relient les ailes avant et arrière, un pare choc arrière aéré qui surmonte un diffuseur percé de deux belles  sorties d’échappement et un aileron de hayon. La Swift sportive repose sur des roues en 18 pouces chaussées en 225/45 R 18 et une suspension affermie surbaissée de 60 mm ( ! ) et des trains de roulement adaptés à la conduite sportive. Parée de ce kit aérosportif, la Swift forçit un peu pour attenindre les nouvelles dimensions suivantes :

L : 3.89 m

l : 1.755 m

h : 1.475 m

Empattement : 2.43 m

Il en est de même pour le système de freinage qui est renforcé et équipé de beaux étriers rouges.

L’habitacle évolue un peu avec de très beaux baquets Recaro en cuir noir/jaune surpiqué de jaune, des inserts en FDC laquée brillante, des surtapis assortis, des compteurs cerclés façon alu. Pour ceux qui n’apprécient pas le bruit du moteur sportif, une nouvelle radio-hifi est installée d’origine.

Jusque là tout va bien ! Mais lorsque’on soulève le capot moteur, c’est un peu la surprise et surtout la deception puisque c’est toujours le moteur M16A de 1600 cm3 qui officie mais toujours sans turbo ou compresseur. Le 1.6 L VVT annonce donc la puissance un peu légère de 135 ch qui place la Swift S en face d’une Twingo RS en non face à une Polo GTi, une Clio RS ou une Abarth Punto Evo SS. Vraiment dommage car on attendait plus et surtout plus fort pour cette Swift sportive. Autant la première version était suffisante du fait de son poids pas trop élevé , de sa compacité autant sur ce coup cela pourrait s’avérer bien trop juste face à une concurrence vorace et plus puissante. On se demande d’ailleurs pourquoi la synergie VW-Suzuki n’a pas fonctionné car le 1.4 L TSI en 180 ch aurait été très adapté à cette Swift destinée finalement… aux sportifs « pépères » !

La Swift S en vidéo.

La version de série devrait être dévoilée à l’IAA en septembre prochain et la voiture pourrait être sur le marché durant l’hiver 2011/2012. La tarification n’est pas encore connue mais il faut espérer que le prix fasse passer le manque de chevaux.

Via Suzuki, YCP, Youtube.