En un : L’allure générale vous dit surement quelque chose ! En deux : La face avant vous rappelle probablement une auto ! En trois : La partie arrière n’est pas sans s’inspirer de celui d’une sportive italienne ! En quatre : Le logo vous en rappellera un autre et vous fera peut être sourire  ! Et mon tout est une nouvelle sportive espagnole produit à Valladolid, qui est elle ?

Il s’agit de la Tauro V8 Spider qui est un nouveau roadster né de l’autre coté des Pyrénées; il est basé sur la Pontiac Solstice ou Saturn Sky ou Opel GT ou encore Daewoo G2X, enfin un roadster disparu depuis 3 ans. Au programme des réjouissances, une allure pas désagréable mais dont les phares s’inspirent de ceux de la 350Z ou de la Karma, la partie arrière de celle de la 4C et le logo fait penser à un petit taureau qui chercherait à se faire aussi gros que celui de Lamborghini.

Pour le reste on retrouve les éléments déjà bien de l’ancien roadster de GM qui n’a pas connu une brillante notamment en Europe.

La Tauro V8 Spider reprend les 4 roues indépendantes du roadster Pontiac mais aussi les roues arrière motrices et un différentiel autobloquant qui permet de mieux faire passer la puissance du V8 GM. La voiture espagnole délaisse le L4 Turbo pour le moteur LS3 6.2 L que nous connaissons bien notamment sous le capot de la Corvette. Tauro Sport Auto propose d’origine une version forte de 440 ch à 6500 trs/min et 584 Nm de couple à 6600 trs (?). Tauro Sport Auto propose aussi des versions fortes de 480 ch, 530 ch et même 650 ch pour ceux qui veulent des sensations fortes au volant de cette mini Corvette comme l’appellent déjà certains. Le V8 est associé d’origine avec une BVM6 mais une BVA peut être obtenue en option. La voiture dispose de gros freins à 6 et 4 pistons qui auront la charge d’arrêter cette auto de seulement 1200 kg. Le rapport poids/puissance de la version ultime (650 ch) s’étabilt à 1.85 kg/ch ce qui laisse présager de belles performances pour ce roadster américano-espagnol.

Dans l’habitacle, on retrouve du cuir ou de l’alcantara et quelques inserts façon alu mais on reste très proche de ce qui était proposé d’origine par GM. Tauro Sport Auto compte produire 30 exemplaires de cette auto découvrable et annonce que la version de base sera facturée 100.000€ TTC . A revoir dans quelques temps notamment en vidéo, mais pour rencontrer cette « mini Corvette » qui se la joue un peu, il faudra être chanceux, avoir de bons yeux ou se tenir près de la sortie des ateliers de transformation de Tauro Sport Auto à Valladolid.

Via Tauro Sport Auto.

NDLA : On est un peu surpris des performances du V8 LS3 quand on sait que d’origine il développe 437 ch à 5900 trs et 575 Nm à 4600 trs et ce aussi bien sur la Camaro que sur la Corvette C6.