Volkswagen e_up.1

Nous l’attendions depuis quelques semaines déjà mais nous pensions la découvrir dans quelques mois et sur ce coup, Volkswagen prend tout le monde de cours et dévoile dans la foulée du lancement commercial de la Renault Zoé, sa concurrente la plus directe (avec les triplées de PSA/Mitsu très à la peine sur le marché), la UP! en version électrique, la E-Up!

Volkswagen e_up.2

Le style de la E-Up se veut une subtile évolution de la UP! e. Le Look de cette citadine électrique est très finalement très proche de celui de la version thermiquemais s’en distingue par l’apparition de feux diurnes à LED dans le pare-chocs avant. et des éléments aérodynamiques optimisés à l’avant, du coté des bas de caisse et du pare choc arrière. Cette nouvelle version se reconnait aussi grâce à ses jantes en alu polies de 15 pouces, ses emblèmes Volkswagen sur un fond bleu et un beau logo  E-Up! à l’arrière. Pour le reste pas de changement, c’est une UP! 5 portes classique.

Cette E-Up! est propulsée par un moteur électrique qui développe 60 kW (82 ch) en puissance maximale et 40 kW (55ch) en continu. Le couple moteur est de 210 Nm ce qui devrait assurer des relances suffisantes à la voiture qui est anonncée pour une Vmax de 135 km/h, un 0 à 100 km/h plié en moins de 14.0 secondes. Ce E-Up! est annoncée avec une autonomie théorique de 1540-160 km (NEDC) et ce sont des batteries lithium-ion intégrées d’une capacité de stockage totale de 18,7 kilowatts-heures (kWh) qui alimente le groupe propulseur électrique. L’ensemble avec ses batteries pèse 1185 kg c’est à dire environ de 250 kg de plus que la version thermique.

La voiture se recharge via l’ex trappe à essence et dispose en option, d’une système de branchement normalisé CCS (Combined Charging System) avec prise pour une alimentation aussi bien via du courant alternatif que continu et sur tous les types de bornes ou de prises dédiées à la recharge automobile. La E-Up! peut voir ses batteries rechargées à 80% en seulement 15 minutes grâce à un chargeur rapide qui sera proposé en option.

Dans l’habitacle, peu de changement si ce n’est le compte tours qui cède sa place à une jauge d’énergie, une sellerie gris clair/gris foncé avec surpiqures bleu VW et un volant en cuir cousu avec du fil…bleu. On retrouve aussi un écran qu dessus de la planche de bord qui permet de visualiser la gestion de l’énergie. La voiture sera lancée à Francfort et disponible à la vente dès le début de l’automne prochain. A revoir dans quelques mois, mais attention à Renault car VW pourrait avancer (conditionnel de rigueur !) avec une auto vendue avec ses batteries !

Via Volkswagen.