BlogAutomobile

Volkswagen : Numéro 2 mondial en 2011

Derrière GM mais devant Toyota, Volkswagen est le deuxième automobile mondial avec 8.15 millions d’unités vendues en 2011 ( sans Man, sans Scania, sans Porsche). Le groupe automobile allemand progresse de 14% sur l’ensemble de ses marques dans un marché mondial en hausse de 5% environ.

Pour rappel, en 2010, VW Group avait vendu 7.14 millions de véhicules et le résultat 2011 ne fait que conforter VW dans sa marche en avant et son objectif qui est de devenir le premier constructeur mondial en 2018. Entre 2009 et 2011, VW a vu ses ventes augmenter de 1.85 millions d’exemplaires. Si l’on détaille par marque, on arrive aux chiffres suivants :

Volkswagen : 5.1 millions d’exemplaires vendus (+13% par rapport à 2010)

Audi : 1.3 millions d’exemplaires vendus (+19% par rapport à 2010)

Skoda : 879.000 exemplaires vendus (+15% par rapport à 2010)

Seat : 350.000 exemplaires vendus (+3% par rapport à 2010)

VW Utilitaires : 529.000 exemplaires (+21% par rapport à 2010)

Porsche (chiffres non comptabilisés dans les résultats VW group) : 119.000 exemplaires vendus (+22% par rapport à 2010)

Si l’on veut voir où sont les grands marchés de VW, il faut regarder d’abord vers l’Asie et la Chine qui est le premier pays acheteur de VW avec 2.25 millions d’autos vendues l’an passé (+17%). La Chine précède l’Europe qui absorbe 1.98 millions de voitures (dont 1.15 millions en Allemagne soit une hausse de 11% par rapport à 2010), le reste de l’Europe progresse avec un joli +7%. L’Amérique du sud est le 3eme marché de VW avec 933.000autos écoulées devant l’Amérique du nord (666.800 autos en 2010 et une croissance des ventes de 23%). Suivent la Russie et l’Europe de l’Est qui absorbent 548.000 autos en 2011 dont 229.000 rien qu’en Russie. C’est d’ailleurs en Russie que le groupe progresse le plus avec une augmentation de ces ventes de 74% en une année.

L’Asie-Pacifique (hors Chine) a représenté quelques 310.000 ventes pour VW groupe et l’Inde quelques 111.000 autos vendues soit le double de ce que vendait VW en 2010.

Cette excellente performance globale est un résultat exceptionnel qui résulte clairement d’un vrai travail d’équipe et de solidarité entre tous les partenaires du groupe a déclaré Christian Klingler (ex PGA), membre du directoire, directeur des ventes et du marketing chez Volkswagen. Volkswagen a aussi profité de la situation difficile de Toyota en 2011 car il ne faut pas oublier qu’en le tsunami au Japon, les inondations en Thaïlande, le constructeur japonais n’ a pas été épargné l’an passé et devrait rester juste en dessous de la barre des 8 millions de véhicules vendus en 2011 (8.41 millions en 2010) mais le puissant groupe japonais vient d’annoncer un objectif de 8.48 millions de voitures vendues en 2012 ( +7.45% environ par rapport à 2010) .
Reste une conjoncture difficile, incertaine en Europe et dans quelques autres pays qui ressentent la crise financière et économique de plein fouet. 2012 sera donc une année de bagarre sur les marchés à grands coups de nouveautés, de remises, d’accord et surtout de milliards. A suivre durant cette nouvelle année.

Via Volkswagen, Auto-actu.