Depuis 1975, ce sont plus de quatorze millions d’exemplaires de la citadine de Volkswagen qui ont été produits et mis sur les routes du monde. Cela représente près de 359.000 unités chaque année… un chiffre que certains modèles aimeraient bien atteindre sur la totalité de leur carrière commerciale. Née Audi 50 rebadgée, la VW Polo a su au fil des ans, évoluer s’adapter et bien sur se bonifier pour devenir une des références du marchés avec la Fiesta, la Clio, les 200 de Peugeot et quelques autres encore.

VW Polo restylée 2014.12En ce début d’année 2014 et seulement 5 jours après la parution sur la toile de spyshots montrant la voiture sans camouflage, le constructeur de Wolfsburg révèle cette Polo restylée 2014 qui a essentiellement évolué dans les détails, la qualité perçue et les motorisations.

Attention, il ne faut pas chercher une auto complètement refondue, d’ailleurs l’actuelle version, n’en avait pas besoin, simplement on découvre un citadine retouchée pour mieux se fondre dans la éléments du design Volkswagen du moment. La Polo 2014 sera toujours disponible en version 3 et 5 portes et se reconnait essentiellement pas son nouveau pare choc avant au dessin plus sportif inspiré de celui des versions GT et GTI qui intègre une ligne brisée et chromée qui va d’un antibrouillard à l’autre un peu comme cela se fait sur la Passat, la Phaeton ou du monospace Sportvan. La calandre est soulignée elle aussi par un jonc chromé qui se prolonge visuellement dans les phares qui voient leur dessin interne retouché et modernisé. Bien sur l’éclairage diurne est de série et la Polo 2014 proposera série ou en option (selon les versions) des phares à leds. 

A l’arrière aussi on donne dans le subtil, le discret avec un bouclier redessiné avec notamment un emplacement de plaque de police agrandi. Les feux arrières gardent leur forme extérieure mais voient leur dessin interne modifié. La nouvelle Polo proposera aussi de nouvelles jantes alu dans les dimensions allant de 16 à 18 pouces selon les versions.

Dans l’habitacle, les évolutions sont encore discrètes mais bien réelles avec un combiné porte instruments redessiné pour plus de lisibilité pour le conducteur qui pourra poser ses mains sur un nouveau volant au look plus « sport ». Comme nous vous le disions la semaine passée, la platine de commande de chauffage et de ventilation est retouchée avec notamment un dessin sobrement allégé et modernisé. Même si ce n’était pas une citadine à la finition désagréable, Volkswagen a profité de l’occasion pour améliorer la qualité perçue. Cela se voit au niveau de la planche de bord mais aussi sur les contre portes qui délaissent les tristes tissus pour un simili ou un garnissage plus valorisant réhaussé d’un jonc chromé.

Les amateurs de Polo et de Volkswagen ne seront pas dépaysés par cette évolution esthétique de la Polo 2014 qui se donne ici quelques arguments supplémentaires pour aller chercher la reine du segment, l’excellente Ford Fiesta.

Au chapitre des nouveautés technologiques, toutes les nouvelles Polo restylées  seront équipées de série du système APCBS (Automatic Post-Collision Braking System) qui freine automatique l’auto après une collision afin de réduire l’énergie cinétique et donc les risques de blessures notamment dans le cas d’un second impact. Les Polo proposeront en option les systèmes de freinage automatique en milieu urbain (<30 km/h), le régulateur de vitesse adaptatif, le système d’alerte de vigilance du conducteur (DAS) et systèmes de surveillance et d’aide à la conduite. La Polo profite aussi d’une nouvelle suspension appelée Sport Select qui gère électroniquement la suspension selon deux modes pré programmés. La direction assistée est recalibrée pour plus de précision et de feeling notamment pour le fameux « toucher de route » qui n’est parfois pas très informatif sur les automobiles avec DA à assistance électrique.

Toujours au chapitre des équipements, la citadine de VW adopte un nouveau système d’infotainment avec écran tactile et fonctionnalités proches de ce qu’offre la Golf. L’écran bénéficie des fonctions de proximité (affichage de détails supplémentaires lorsque l’on approche la main) et de zoom comme sur les smartphones (opération avec deux doigts). La caméra de recul sera aussi proposée sur ce modèle. De nouvelles selleries sont annoncées sur la Polo 2014. Ci dessous les dimensions et volumes de la citadine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au chapitre des motorisation, exit le petit L3 1.2 L 60 et 70 ch. Il cède sa place au L3 1.0 L MPI 60 et 75 chevaux que nous connaissons déjà sous le capot de la UP! Exit aussi le 1.4 L 85 ch qui cède sa place à un plus récent L4 1.2 L TSI fort de 90 ch ou 110 ch. le fameux et très réussi 1.4 L TSI ACT que l’on connaissait sur la version Blue GT en 140 ch est reconduit mais avec une puissance accrue de 10 ch ce qui lui permet d’atteindre désormais 150 ch.
Les moteurs diesel 1.2 L TDI 75 et 1.6 L TDI 90 ou 105  sont remplacés par un unique et « nouveau » L3 1.4 L TDI disponible en 75, 90 ch et 105 ch. La consommation de ce nouveau 1.4 L TDI (Bluemotion 75 ch) est de 3.2 L/100 km pour des émissions de CO2 limitées à 82 g/km. La baisse des émissions de CO2 des nouveaux moteurs TDI est évaluée par VW à 21%.

Toujours dans le domaine des motorisations, à l’automne prochain, la Polo pourra compter sur le renfort d’un très attendu L3 1.0 L TSI de 90 ch avec une consommation mixte de 4.1 L/100 km et des émissions de CO2 de 94 g/km. Par ailleurs le 1400 TSI de la Polo GTI va prendre un peu de tonus et verra sa puissance grimper de 180 à 192 ch pour plus d’agrément et pour s’éloigner de la nouvelle BlueGT. Bien sur la gamme sera couronnée par la Polo R dont nous parlions il y a quelques jours et qui, avec 250 ch et ses 4 roues motrices jouera l’image de porte drapeau de la gamme.

Pour découvrir la Polo restylée 2014 en vidéo, c’est par là

La Polo BlueGT

La présentation officielle au public se fera bien évidemment lors du salon de Genève en mars prochain et le lancement commercial aura lieu en mai prochain à des tarifs que Volkswagen nous promet quasiment identiques à ceux de la gamme actuelle. A revoir.
Via Volkswagen, Youtube.