C’en sera bientôt fini avec le système XDS au sein du groupe Volkswagen qui va dans quelques mois proposer une nouveau modèle de différentiel géré électroniquement plus performant que l’actuel XDS que nous connaissons chez Audi, VW, Skoda ou Seat.

Exit donc le XDS avec ses pertes d’efficacité en cas d’utilisation intense notamment en cas de freinages appuyés et répétitifs, place au VAQ qui se veut un système très proche à celui utilisé par Nissan ou Ferrari sur leurs sportives hautes performances. Ce système VAQ fonctionne comme un différentiel ouvert lorsque les roues tournent à faible vitesse sans exigences de couple moteur et il va progressivement se fermer lorsque les roues motrices vont prendre de la vitesse, tout cela grâce à de nouveaux capteurs, une gestion associée à la DA électrique et à une nouvelle gestion électronique qui est, selon les ingénieurs de VW, très proche du fonctionnement et de la finesse d’un différentiel mécanique. Chez Volkswagen, on dit même qu’une Golf GTI équipée du différentiel VAQ tourne 8 secondes plus vite sur la Nordschleife qu’une version équipée du XDS. Des informations et des explications d’ingénieurs pour l’instant mais un système de différentiel électronique qui pourrait se révèler aussi efficace et subtil qu’un système non électronique, voilà une belle nouveauté pour le plaisir au volant et qu’il faudra tester dans quelques mois sur la Golf VII en version GTI à moins que la nouvelle Audi A3 lui grille la priorité. A revoir.

Via Volkswagen.