Présenté il y a déjà 6 ans au salon de Genève, le coupé de Volkswagen revient cette année en se faisant un beauté afin de lui permettre de durer encore quelques années car tel semble être son dessein.

Volkswagen Scirocco.

Le restylage qui sera dévoilé se veut discret mais… efficace afin de mettre le coupé VW en phase avec le reste de la gamme. Au programme 2014 du Scirocco, on découvre des boucliers Av et Ar légèrement retouchés, un dessin intérieur des phares et des feux arrière renouvelés avec l’apparition de guides de lumière et pour compléter la panoplie, VW offre à son coupé de nouvelles jantes alu en 17, 18 et 19 pouces (en série ou en option).

Dans l’habitacle, on ne change pas une formule qui gagne puisque rien n’évolue ou presque. Seule l’arrivée de trois manomètres sur le haut de la planche de bord sont réellement visibles. Quelques nouvelles selleries seront aussi de la partie et pour le reste, le Scirocco propose désormais les mêmes commandes et systèmes d’informations que les autres Volkswagen. Quelques nouveaux matériaux finissent l’ensemble et améliorent la qualité perçue. Et pis c’est tout !

Mécaniquement, le Scirocco évolue pour se mettre en conformité avec les normes Euro6. Pour se faire VW a travaillé sur les moteurs afin de les rendre moins énergivores. Le constructeur allemand annonce ainsi une baisse des consommations et émissions de CO2 pouvant aller jusqu’à 19% selon les versions.
Au chapitre des moteurs, sachez que le L4 1.4 L TSI de 160 ch, 240 Nm est supprimé et non remplacé. Les autres motorisations évoluent de la manière suivante :

– 1.4 L TSI : 125 ch (+3 ch)
– 2.0 L TSI : 180 ch (ce moteur succède au 160 ch)
– 2.0 L TSI : 220 ch (+10 ch)
– 2.0 L TSI : 280 ch (+15 ch) – Ce moteur est uniquement disponible avec la finition R

– 2.0 L TDI : 150 ch (+10 ch)
– 2.0 L TDI : 184 ch (+7 ch)

Nous en apprendrons plus dans quelques jours au sujet de la tarification et des équipements du coupé Scirocco qui arrivera en concession avec le printemps prochain. Hélas pas le moindre signe de renaissance du VR6… 😀

Via Volkswagen