Jamais de son histoire, le groupe Volkswagen n’avait connu un aussi gros rappel ! 2.6 millions d’autos au rappel et ce partout dans le monde. Différents modèles du groupe sont concernés par cette affaire du 14 novembre 2013 et tous les rappels ne portent pas sur les mêmes raisons.

VW das-auto. the big rappel

Ainsi, ce quelques 800.000 exemplaire du Tiguan construits entre 2008 et mi-2011 qui pourraient être affectés par des problèmes d’éclairage liés à un défaut du coté des fusibles.
Par ailleurs, certains véhicules commercialisés en Chine sont confrontés à des problèmes avec les huiles utilisées dans les boîtes DSG à 7 vitesses. Même si ces problèmes  semblent essentiellement localisés en Chine, le groupe Volkswagen a décidé de vérifier tous les véhicules utilisant cette huile dans le monde, ce qui représente environ 1,6 million de rappels. Il s’agit d’un défaut sur les huiles d’origine synthétique utilisées par le constructeur pour ses boîtes de vitesses à double embrayage. Ce problème serait susceptible de provoquer des courts circuits et pourrait conduire à des accidents divers et variés. Le constructeur va donc remplacer ces huiles de synthèse par des huiles minérales non génératrices de courts circuits.
Pour continuer dans la série, il a été constaté sur les pick up Amarok , une fragilité des conduits de carburant dans le compartiment moteur qui pourrait conduire à des gros problèmes et notamment de fuite ou de début d’incendie. Le constructeur met donc au rappel 239.000 unités de son utilitaire.

Ce gros rappel fait suite, déjà en Chine, au retour en atelier de quelques 380.000 autos équipées de la boite de vitesse DSG. Et ce, sans parler des problèmes récurrents sur les moteurs TSI notamment le 1.4 L dont vous êtes nombreux à vous plaindre. Reste à voir désormais et dans les prochains mois l’impact qu’aura ce « Big Rappel » aussi bien sur les comptes que sur l’image du constructeur allemand et de ses filiales, notamment en Chine où le groupe est en pleine montée en puissance !

Via AFP, VW, LeMonde.