C’en est définitivement fini de la société créée par Daniel Moulène qui voulait vendre sur le marché des véhicules électriques à 2 et 4 places. On ne parlera donc plus des Smera et Neoma puisque la société dont le site de production était basé sur le site Faurecia de Nompatelize dans les Vosges (88) a été liquidée par le tribunal de commerce de Versailles le 15 octobre dernier. 

Lumeneo n'est plus

Créée en 2006, c’est bien avant l’arrivée des gros constructeurs sur le tout petit segment des VE, Lumeneo voulait concevoir, produire et commercialiser des voitures électriques innovantes, décalées mais hélas un peu trop chères lorsque la crise est arrivée. Le modèle initial de Lumeneo, la Smera à deux places en tandem, fut longue à mettre au point mais on pourra toutefois se dire que ce VE a inspiré le quadricycle électrique de Renault, la Twizy (guère visible sur nos routes ou dans nos centres villes…). N’oublions que certains constructeurs de VE ont déjà « passé l’arme à gauche » et que les grands ont tous très nettement revu leurs objectifs à la baisse tout en les décalant dans le temps. Le marché annoncé par certains n’est pas là !

Lumeneo qui espérait écouler quelques 500 véhicules chaque année n’en aura finalement produit qu’une petite dizaine ce qui ne pouvait en aucun cas assurer la viabilité de l’entreprise. Mise en redressement judiciaire le 23 juillet dernier, la SAS Lumeneo 88 a donc définitivement cessé d’exister le mois dernier. Il y aura donc au moins deux stands disponibles de plus au salon EVER 2014…

Pour ceux qui voudraient se souvenir, nous nous reproposons la prise en main de la Neoma par Jean Baptiste. C’était en février dernier.

http://blogautomobile.fr/prise-main-express-lumeneo-neoma-video-175605#axzz2kcoXZIDe

Via EuroLegales, L’Est Républicain, Auto-actu.