Alors que le dossier Saab est en passe de trouver une issue favorable ( nous en parlerons demain ), il y a du sable dans les rouages qui semblaient pourtant bien huilés de l’affaire « Vente de Volvo par Ford à Geely ». Effectivement depuis les fêtes de fin d’année ( 23/12/09 ), on croyait l’accord préliminaire de vente sur les rails mais il semble bien qu’il y ait des soucis entre Ford et Geely au sujet de la propriété intellectuelle.

Si l’on croit les propos de Joran Hägglund rapportés par Dagens Industri, il apparait que les négociations seraient bien plus difficles qu’officiellement annoncées car il semble que Geely veut tous les droits et toute la propriété intellectuelle des brevets et technologies de Volvo y compris ceux qui sont menés en partanariat avec les services de R&D de Ford…et Ford technology est de plus en plus réticent à laisser aux chinois l’entière propriété de ses technologies de pointe. D’autant que chez Ford on vient soudainement de se souvenir que Geely n’était un monstre du respect des droits et du respect de la propriété des brevets et technologies. Il y a eu par le passé plusieurs fois des soucis au sujet de modèles que Geely sous traitait pour des constructeurs occidentaux ou japonais et on se rappelle maintenant du coté de Détroit que Geely est une entreprise réputée pour le copiage du travail des autres ( voir Fiat, Rolls Royce, Toyota entre autres. Et n’oublions pas que Geely ne fait des autos que depuis 12 ans ! ). Ainsi chez Ford, on craint de plus en plus le rapatriement de toute la technologie suédoise vers la Chine dans les années qui suivront le rachat et on se remémore amèrement le passage du chinois BAIC chez Ssangyong en Corée ( pillage de la technologie, pas d’apport de trésorerie et sauvetage de la marque par l’état sud coréen ).

Quoiqu’il en soit, le processus de vente est de plus en plus difficile et pourrait prendre plus de temps que prévu car, toujours selon le ministre suédois, le désaccord entre Ford et Geely est profond. Et du coté de Détroit de plus en plus de bruits de couloir demandent une réétude de toutes les dernières candidatures et même le maintien de Volvo dans le giron de Ford …Un nouveau dossier épineux ( comme les sapins nordiques …) qui risque de durer et de faire passer quelques nuits blanches à notre ami Nabu, l’homme à la Volvo 240 Turbo Break !

Via Dagens Industri, Reuters, Autoscoop.